Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La comète qui a « frôlé » la Terre était bien plus grosse que ce qu'on pensait

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 19 Avril 2016, 13:31pm

Catégories : #Espace

On en sait plus sur P/ 2016 BA14, l'une des deux comètes qui ont « frôlé » la Terre les 21 et 22 mars derniers. De la forme d'une poire, elle était bien plus grosse que ce qu'on avait estimé jusqu'ici. 

Il y a quelques jours, notre planète recevait de la visite. Celle des deux comètes baptisées P/2016 BA14 et 252P/LINEAR. Si la dernière est passée à quelque 5,2 millions de kilomètres de la Terre, P/2016 BA14 s'est quant à elle rapprochée à une distance record, environ 3,5 millions de kilomètres, faisant d'elle la troisième comète connue pour s'être approchée autant de la Terre. Mais la bête a réservé quelques surprises aux astronomes. 

Découvert il y a deux mois seulement, P/2016 BA14 fut d'abord pris pour un géocroiseur. Mais le télescope PanSTARRS, installé à Hawaï, n'était pas de cet avis. De plus amples observations ont en effet permis la détection d'une faible queue, révélant que l'astéroïde était plutôt une comète. Les scientifiques ont également découvert que P/2016 BA14 présentait une orbite étonnamment similaire à celle de 252P/LINEAR, observation qui laissait suggérer que les deux étaient peut-être liées, la première pouvant être un fragment détaché de la seconde. Les astronomes estimaient en effet que P/2016 BA14 faisait environ la moitié de 252P/LINEAR, d'un diamètre d'environ 250 mètres. Mais de nouvelles observations viennent balayer cette hypothèse. 

Grâce au Goldstone Solar System Radar, installé dans le désert de Mojave, aux États-Unis, les astronomes ont pu obtenir des images radar très détaillées du noyau de la comète. Selon les dernières données, le corps tout entier ferait en réalité entre 600 mètres et 1,2 kilomètre de diamètre. Une approximation qui s'explique par la faible luminosité de la comète, qui reflète moins de 3% de la lumière solaire qui arrive à sa surface. 

Outre son diamètre, on connait désormais mieux la forme de P/2016 BA14. « Nous avons pu voir des motifs de surface aussi petits que 8 mètres par pixel« , a notamment indiqué Shantanu Naidu, qui a mené cette campagne d'observation trois jours durant. Comme on peut voir dans la vidéo ci-dessus, « les images radar montrent que la comète a une forme irrégulière : elle ressemble à une brique d'un côté et à une poire de l'autre« , a-t-il ajouté. Sa période de rotation, elle, est comprise entre 35 et 40 heures. 

Reste maintenant à savoir d'où vient cette forme et d'où vient plus généralement la comète. Concernant 252P/Linear, qui nous a aussi rendu visite le 21 mars, une autre équipe devrait publier prochainement les images qu'elle a réalisées avec le télescope spatial Hubble. 

Sources : Nasa, The Weather NetworkMaxisciences

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents