Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le Japon revient de sa chasse à la baleine — il en a tué beaucoup

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 2 Avril 2016, 16:39pm

Catégories : #Société

Malgré les condamnations de la communauté internationale, le Japon a mené une nouvelle expédition de chasse à la baleine qui s'est terminée cette semaine. 333 baleines ont ainsi été tuées, dont plus de 200 femelles enceintes, d'après un bilan livré par les autorités.

Selon l'Agence japonaise de la pêche, le dernier des quatre bateaux baleiniers du Japon est rentré au port ce mardi, après une expédition longue de trois mois. La prise de cette année connaît une « augmentation notoire » par rapport à la dernière expédition, qui avait ramené quelque 252 baleines en 2014, d'après des chiffres avancés par le Fonds international pour le bien-être animal (IFAW).

L'Agence de la pêche a indiqué que la prise de cette année était de 103 baleines de Minke mâles, ainsi que 230 femelles, dont 90 pour cent étaient enceintes. Le nombre de femelles enceintes indiquerait que « les conditions de reproduction des baleines de Minke en Antarctique sont bonnes » d'après cette agence, qui a publié un communiqué à propos de cette expédition.

Trois baleines de Minke mortes étalées sur le pont du bateau japonais Nisshin Maru dans l'océan du sud de l'Antarctique, en janvier 2013 (photo via EPA/Sea Shepherd Australia)

Même si les traités internationaux interdisent la chasse à la baleine à but commercial, le Japon continue de les chasser en se servant de l'exemption scientifique — ce que les autres pays et les organisations internationales considèrent comme étant un prétexte douteux. En avril 2015, la Commission baleinière internationale (CBI) a rejeté un projet du Japon qui souhaite tuer 4 000 baleines dans les 12 années à venir, en estimant que le Japon n'avait pas fourni assez de preuves attestant du caractère scientifique de ces parties de chasse. Même si peu de Japonais en consomment, la viande de baleine est vendue en magasin au Japon.

À lire : Le Japon reprend la chasse à la baleine au nom de la « recherche scientifique »

« Si nos amis japonais se soucient vraiment de la science et du droit international, il est temps de poser le harpon et les baguettes, d'arrêter de découper ces créatures en morceau au nom de la science, et de rejoindre l'Australie, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis, le Royaume-Uni, et d'autres pays qui étudient les baleines vivantes dans leur environnement océanique, au XXIe siècle », a déclaré Patrick Ramage, directeur des programmes sur les baleines de l'IFAW, dans un communiqué à propos de cette expédition.

Les baleines de Minke comptent parmi les plus petites espèces de baleines, atteignant une taille moyenne de 8 mètres de long, et pesant environ 10 tonnes. Elles seraient 700 000 à vivre dans l'hémisphère sud, d'après des estimations de la CBI.

 


Suivez Matt Smith sur Twitter : @mattsmithatl

Avec Reuters.

Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents