Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Nuit Debout fait tache d’huile

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Avril 2016, 15:36pm

Catégories : #Société

190 rassemblements ! Le 9 avril,manifs pour demander le retrait de la Loi Travail !

190 rassemblements ! Le 9 avril,manifs pour demander le retrait de la Loi Travail !

Nuit Debout fait tache d’huile / Illustration par SCADY WEB TV

Une mobilisation qui dure et qui prend de l’ampleur. Nuit Debout est en train de lever des foules partout en France. Un ras-le-bol général mené de front avec la nouvelle génération qui invente et innove dans quasiment tous les secteurs… Retour sur une génération qui est en train de faire changer les mentalités. 

En 2011 a retenti un cri. Ce cri fut celui des Indignés. « Indignez-vous ! », pouvait-on lire. Le manifeste de Stéphane Hessel s’est vendu à plus de 4 millions d’exemplaires. Un an après sa publication, le mouvement des « Indignados » (des « Indignés ») foisonne dans le monde entier, en commençant par l’Espagne, le 15 mai 2011, réunissant des centaines de milliers de manifestants qui protestaient contre la détérioration économique de leur pays. Leurs revendications se sont amplifiées selon leurs colères, et les Indignados se sont révoltés contre la défaillance du modèle démocratique en Europe, les excès du capitalisme occidental et la difficulté de contrôle des élus par les citoyens.

Ce rassemblement a rapidement mis le feu aux poudres dans toute l’Europe et dans les pays du monde entier. La France, La Belgique, l’Italie, la Grèce, puis est venu le tour du Printemps arabe en Tunisie, en Égypte, pour traverser l’Atlantique et arriver aux États-Unis en touchant plus de 146 villes. « Occupy Wall Street » est devenu « Occupy the World », et de nombreux mouvements se sont créés au Canada, au Japon, au Mexique et en Australie. Leurs revendications engendrent un raz-de-marée porté par le slogan « We are the 99 % », qui rappelle que ce mouvement représente l’écrasante majorité de la population mondiale soumise à l’avidité de 1 % de la classe dominante.

Jeudi dernier, un slogan résonnait : « Ce soir, on ne rentre pas chez nous ». Ainsi, depuis jeudi, tous les soirs de la semaine sont occupés par des centaines de manifestants. À coups d’interventions d’économistes comme Frédéric Lordon, ou de débats sur la mise en place d’une nouvelle et vraie démocratie.

Le projet de Loi du travail est la goutte d’eau qui a fait débordé le vase. Cette nouvelle génération ne lâchera rien et compte bien se faire entendre. Les choses bougent en France et c’est tant mieux. Les Américains ont eu le mouvement Occupy Wall Street, les Espagnols les Indignados et maintenant c’est au tour des Français d’avoir leur mouvement citoyen, et celui-ci s’appelle « Nuit Debout ».

Lire la suite sur Réseau International

Illustration par SCADY WEB TV

Sources :

Commenter cet article

FAF 09/04/2016 13:44

enfin il est grand temps de se libérer, stop à l'esclavage moderne...

Nous sommes sociaux !

Articles récents