Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Panama papers : les banques françaises sommées de déclarer leurs activités offshore

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 7 Avril 2016, 15:37pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

 

Selon les informations du « Monde », l’Autorité de de contrôle prudentiel et de résolution, le « gendarme des banques », a sommé les établissements français de faire toute la lumière sur leurs activités dans les pays considérés comme des paradis fiscaux.
Selon les informations du « Monde », l’Autorité de de contrôle prudentiel et de résolution, le « gendarme des banques », a sommé les établissements français de faire toute la lumière sur leurs activités dans les pays considérés comme des paradis fiscaux. CHRISTOPHE ENA / AP

Selon nos sources, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), « gendarme des banques », a demandé aux établissements bancaires français« un reporting complémentaire » sur leurs activités dans les pays considérés comme des paradis fiscaux, après les révélations des « Panama papers ». L’information a été confirmée au Monde par un porte-parole de l’ACPR. « Toutes ces informations nouvelles ont bien sûr été immédiatement prises en compte », précise-t-il.

Dans son édition de jeudi 7 mars, Le Parisien révèle que l’autorité de supervision a entrepris vingt-deux missions de contrôle dans les banques françaises en 2015 pour vérifier leurs procédures antiblanchiment.

Ultimatum au Royaume-Uni

De son côté, le superviseur du secteur britannique a réagi aux « Panama papers » jeudi par un ultimatum adressé aux banques britanniques. La Financial Conduct Authority (FCA) a ainsi écrit aux banques et à l’ensemble des institutions financières pour leurdemander de révéler, d’ici au 15 avril, leurs liens éventuels avec la firme panaméenne Mossack Fonseca.

L’enquête coordonnée par le Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) montre que 365 groupes bancaires (500 en additionnant toutes les filiales) ont créé 15 579 sociétés offshore avec l’aide de Mossack Fonseca entre 1977 et 2015. La Société générale compte parmi les cinq premières banques clientes de Mossack Fonseca.

Lire aussi :   Evasion fiscale : si vous n’avez rien suivi des « Panama papers »

 


http://www.lemonde.fr

Commenter cet article

olivier 07/04/2016 20:18

faudrait faire subir ca a nos politiques qui ne se genent pas pour trafiquer leurs finances ,trop d'exemples et ces gens sont toujours en poste ou pas loin alors messieurs les verreux STOP !avec vos copains banquiers..

Nous sommes sociaux !

Articles récents