Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Paris: Il trouve une souris morte dans sa salade au saumon

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Avril 2016, 08:43am

Catégories : #Partage

Ce client a découvert une souris morte dans sa salade Ce client a découvert une souris morte dans sa salade - document 20 Minutes / D.R

 

Ce client a eu une drôle de surprise. Le 29 mars avec quelques collègues, à l’heure de la pause déjeuner, Abel s’en va au Carrefour Market, boulevard Saint-Marcel (13e), où il a ses habitudes. « Il travaille dans le 13e, il se rend toujours au même magasin » confie à 20 Minutes Khadidja, sa femme. Il flashe pour une salade Daunat au saumon. Surtout qu’elle est en promotion, sa date limite de consommation expirant le soir même, précise sa compagne.

Une belle surprise au milieu de la salade

 

Il s’arrête ensuite près du parc du Luxembourg pour manger avec ses collègues. Abel entame alors sa salade, « Il a pris trois ou quatre bouchées » raconte Alexandre, un collègue. Il rajoute la sauce, et mélange. Qu’elle n’est pas sa surprise lorsqu’il découvre, qu’en plus des morceaux de saumon, il a droit à du rongeur. Une souris, morte et en état de décomposition, repose au fond de la boîte, comme on peut le voir sur les photos fournies par la victime.

Pris de haut-le-cœur, le client malchanceux recrache son repas. Il s’en va ensuite au magasin, où le responsable lui propose un bon d’achat de 10 euros, qu’il refuse. Quelques heures plus tard il se rend chez son médecin, qui lui conseille de conserver l’animal. La souris sera remise quelques jours plus tard à la Direction départementale de protection des populations (DDPP).

La souris se trouvait au fond de la boite. Le client l'a remarquée après avoir pris plusieurs bouchées
La souris se trouvait au fond de la boite. Le client l'a remarquée après avoir pris plusieurs bouchées - Document 20 minutes. D.R.

 

Le pauvre homme contacte ensuite Daunat, le fabriquant du sandwich. « Ils nous ont adressé un mail pour dire qu’ils étaient désolés, mais ils n’ont rien proposé », explique sa femme à 20 minutes. Le couple envisage désormais de le poursuivre en justice. « On est en train de se préparer, indique Khadidja. Ils ne nous répondent pas, donc on risque d’aller au pénal. Les associations que l’on a contactées nous ont expliqué que l’on pouvait demander plus de 4.000 euros ».

Mais plus que le préjudice financier, c’est pour sa santé que le client souhaite être reconnu comme victime. Depuis cette mésaventure, « je prends des médicaments pour la digestion, je n’arrive jamais à finir mon assiette », explique Abel. Aujourd’hui sous surveillance, « le médecin lui a prescrit des analyses complémentaires », insiste sa femme.

D’où vient la souris ?

 

Quant à la provenance du rongeur, le mystère reste entier. Selon Kevin, 28 ans, un autre collègue d’Abel, « il n’y avait pas de trou dans le plastique où dans l’emballage ». La victime et sa femme ont d’ailleurs saisi la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui « ne commente pas les procédures en cours afin de respecter les droits de la défense ». Carrefour Express Saint-Marcel n’a pas répondu à nos appels. Egalement contacté par 20 Minutes, Daunat n’a pas souhaité faire de commentaires.

Pierre-Antoine Lefort

Commenter cet article

LE GALL 10/04/2016 19:58

quelle folie ! A l'américaine ! Le pénal ! J'ai bien eu dans ma bouche,un cafard dans un chocolat chaud d'un bar de belleville, et faire tout ce foin !?

anonyme 08/04/2016 23:18

Berk!

Nous sommes sociaux !

Articles récents