Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Poissons riches en mercure : un risque accru de diabète

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Avril 2016, 08:17am

Catégories : #Santé

Un lien entre exposition au mercure et risque de diabète de type 2 vient d'être établi pour la première fois. Notre principale source d'exposition au mercure provient de la consommation de certaines espèces de poissons.


Selon une étude américaine publiée dans la revue Diabetes Care, l'exposition au mercure chez les jeunes adultes augmente de 65 % le risque de développer un jour un diabète de type 2.

Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs de l'université de l'Indiana ont suivi pendant 18 ans plus de 3 800 personnes, âgées de 28 à 32 ans et sans diabète au début de l'étude. Des mesures de leurs niveaux de mercure et de glucose étaient régulièrement réalisés.

Paradoxe : les participants qui avaient les niveaux de mercure les plus élevés avaient un mode de vie plus sain : pas de surpoids (le surpoids étant pourtant l'un des facteurs de risque du diabète), pratique d'une activité physique, consommation plus importante de poissons.

La principale source d'exposition de l'homme au mercure est la consommation de poissons et de crustacés, mais certaines espèces affichent des taux de mercure particulièrement élevés.

A recommander : les crevettes, les moules, le saumon, les poissons blancs de petite taille (maquereau, carrelet…).

A éviter : les gros poissons prédateurs, tels que l'espadon, le thon.

Source : “Mercury Exposure in Young Adulthood and Incidence of Diabetes Later in Life”
by the American Diabetes Association

Commenter cet article

Collectif REC 09/04/2016 03:08

C'est vraiment n'importe quoi cette étude !
Encore un publi-reportage à la solde de certains lobbys moules et crustacées...
En effet, ces derniers ne sont que des filtres et ils sont les premiers à se charger de métaux lourds qui ont tendances à rejoindre le fond donc le sable...
En plus, les moules sont proches de nos côtes et devraient être interdites à la consommation. Idem pour les crevettes dont la plupart proviennent d'élevages asiatiques dans des zones ou ils ne savent même pas ce que c(est qu'une usine d'épuration...Quand au saumon, il ne vaut guère plus que le pangas...

Nous sommes sociaux !

Articles récents