Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Attentat ou coup de folie? attaque sanglante en Allemagne

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 10 Mai 2016, 17:07pm

Catégories : #Société

Attentat ou coup de folie? Ce que l'on sait de l'attaque sanglante en Allemagne

Une personne est morte et trois autres blessées dans une attaque au couteau en Allemagne, à la gare de Grafing.© REUTERS/Michaela Rehle Une personne est morte et trois autres blessées dans une attaque au couteau en Allemagne, à la gare de Grafing.

Aux premières lueurs de la journée, il s'est livré à des actes d'une extrême violence. A la gare de Grafing, petite ville située au sud de Munich (Allemagne) ce mardi, un homme a poignardé quatre personnes, tuant l'une d'entre elles et en blessant les trois autres. Le suspect a été arrêté quelques minutes plus tard par la police.

Le mode opératoire utilisé rappelle tragiquement les consignes données par l'organisation Etat islamique (EI) à ses partisans occidentaux pour commettre des attaques isolées sur le sol européen. La piste islamiste est envisagée par la justice allemande tandis que le ministère bavarois de l'Intérieur assure de son côté que les motivations de l'individu n'ont pas pu être encore établies. Et fait état de problèmes psychologique et d'addiction.

Que s'est-il passé?

Selon l'Associated press, l'attaque s'est déroulée peu avant cinq heures du matin. La gare, située à 30 kilomètres de Munich, voit quotidiennement défiler des trains interurbains. Selon le récit du Spiegel, l'individu, qui n'est pas originaire de la région, vient d'arriver à Grafing lorsqu'il commence à frapper un homme dans un wagon. Son arme: un couteau de cuisine doté d'une lame de dix centimètres, rapporte le Süddeutsche Zeitung. L'assaillant se serait ensuite dirigé sur les quais et s'en serait pris à deux cyclistes, dont l'un serait livreur de journaux, tous deux alertés par les cris. Un cheminot serait ensuite intervenu et l'aurait mis en fuite, notamment après lui avoir donné des coups d'extincteur. D'après le Spiegel, le forcené a ensuite été arrêté par la police allemande en ville et n'a opposé aucune résistance.

 

 

Qui sont les victimes?

Les deux journaux allemands rapportent que l'homme tué était âgé de 56 ans et était originaire de Wasserburg, en Bavière. La victime, qui serait celle attaquée à l'intérieur du train, est décédée des suites de ses blessures après avoir été admis dans un état grave à l'hôpital. Les trois blessés seraient, quant à eux, âgés de 58, 43 et 55 ans.

Qui est le suspect?

L'agresseur présumé est un Allemand de 27 ans. Il est originaire de la Hesse (ouest de l'Allemagne) et ne possède pas, selon les autorités, "d'origine immigrée". Le Spiegel indique qu'il s'appelle Paul H. Au moment de son arrestation, le suspect était pieds nus. Selon la police locale, citée par l'AFP, il ne se montre pour l'instant "pas coopératif" avec les enquêteurs.

Quel est le mobile?

Une source policière a confirmé au Süddeutsche Zeitung que plusieurs témoins auraient entendu l'assaillant crier "Allah Akbar" ("Dieu est grand" en arabe). Interrogé par l'Associated press, le porte-parole du parquet de Munich affirme que l'assaillant a émis "des commentaires politiques" pendant l'attaque. Des paroles qui, selon la justice allemande, tendent vers des motivations "a priori islamistes". La nature précise des déclarations du suspect sont en cours de vérifications. Certains évoquent également l'utilisation du terme "mécréants".Toutefois, le ministère bavarois de l'Intérieur", assure que d'éventuelles motivations islamistes n'ont pas été établies "jusqu'ici". Le suspect présenterait des problèmes psychiques et de drogues, ce qui, de fait, laisse penser que la piste de l'acte d'un déséquilibré est encore ouverte. Selon le Süddeutsche Zeitung, des médicaments ont été retrouvés sur les lieux du crime.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents