Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Découverte de trois planètes potentiellement habitables

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 2 Mai 2016, 20:26pm

Catégories : #Espace

La vue depuis la troisième exoplanète Trappist-1d pourrait ressembler à ceci, avec deux autres exoplanètes qui gravitent autour de leur étoile naine, à 40 années-lumière de nous. (Vue d'artiste)

La vue depuis la troisième exoplanète Trappist-1d pourrait ressembler à ceci, avec deux autres exoplanètes qui gravitent autour de leur étoile naine, à 40 années-lumière de nous. (Vue d'artiste)

 

ESO/M. Kornmesser

Elles sont localisées à quarante années-lumière de la Terre.

La vue depuis la troisième exoplanète Trappist-1d pourrait ressembler à ceci, avec deux autres exoplanètes qui gravitent autour de leur étoile naine, à 40 années-lumière de nous. (Vue d'artiste)

 

ESO/M. Kornmesser

La petite étoile Trappist-1, située dans la constellation du Verseau à 40 années-lumière de nous, n'est visible ni à l'oeil nu ni au télescope, tant la lumière qu'elle émet est faible. Et pourtant, cette étoile guère plus grosse que Jupiter pourrait chauffer suffisamment trois exoplanètesqui orbitent autour d'elles pour qu'elles soient "potentiellement habitables". Elles offrent pour la première fois la possibilité "de trouver des traces chimiques de vie en dehors de notre système solaire", selon des chercheurs qui publient leurs résultats ce lundi dans la revue britannique Nature. 

L'importance de la découverte, c'est qu'il s'agit de "planètes de taille similaire à la Terre, potentiellement habitables et propices aux études atmosphériques détaillées avec la technologie actuelle", a déclaré à l'AFP Michaël Gillon de l'Université de Liège en Belgique, coauteur de cette étude. Son espoir: que les températures y soient propices à la présence d'eau liquide... donc peut-être à la vie.  

 
 

Observations et calculs doivent venir compléter cette découverte. Les deux premières planètes, Trappist-1b et Trappist-1c sont plus proches de leur étoile que la zone "Boucle d'or" classique: elles se trouvent à 1% et 1,5% de la distance Terre-Soleil. Une année n'y dure guère plus que un ou deux jours terrestres, note le Guardian... Y reçoivent-elles trop de radiations? Quant à la troisième, Trappist-1d, son orbite exacte reste à déterminer parmi une douzaine d'options établies par les scientifiques.

http://www.lexpress.fr/

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents