Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Des baleines s’échouent avec le ventre rempli de déchets. L’urgence d’un changement

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 4 Mai 2016, 13:02pm

Catégories : #Société

Des baleines s’échouent avec le ventre rempli de déchets. L’urgence d’un changement

En février dernier, huit baleines – grands cachalots pour être exact – ont été retrouvées échouées sur les plages allemandes, quelques semaines après un cas semblable. Des autopsies ont été faites et les conclusions sont édifiantes. 

Un filet de pêche de 13 mètres de long, un morceau de voiture de 70 centimètres, ainsi que le morceau tranchant d’un seau en plastique ont été trouvés dans l’estomac de l’un de ces mammifères marins.

Quelle est la cause de leur mort ? 

Les experts pensent que ces grands cachalots ont migré vers les eaux du nord pour trouver de la nourriture. Or, les eaux peu profondes de cette région ont rendu difficile l’utilisation de leur système  acoustique de navigation. De plus, les groupes de la protection de la faune pointent aussi du doigt les bruits causés par le transport maritime et les plateformes pétrolières qui interfèrent avec les signaux acoustiques. C’est ainsi que les mammifères se sont échoués sur les côtes allemandes.

A ce stade, les experts ne pensent pas que ces débris soient la cause de leur mort, qui serait plutôt due à une insuffisance cardiaque et circulatoire, d’après l’autopsie : cas courant lors d’un échouage. Mais le constat reste alarmant. Ces baleines ingèrent 450kg de nourriture de manière quotidienne, mais leur estomac ne laisse aucun indice prouvant qu’elles aient mangé autre chose que du plastique.

13128572_1763581420536983_1964826458_o

Un bilan qui s’alourdit 

Le ministre de l’environnement allemand Robert Habeck nous explique : « Ces découvertes nous montrent les conséquences de notre société grande consommatrice de plastique. Les animaux en consomment par inadvertance, ce qui leur fait mal et, pire, les affame avec des estomacs pleins ». Depuis les années 1990, 82 de ces grands cétacés se sont échoués sur les plages du Danemark, des Pays-Bas et de l’Allemagne, dont 30 au cours de cette seule année.

Le plastique, un fléau mondial 

Pour rappel (lire notre article ici) 150 millions de tonnes de déchets plastiques flottent ou se désagrègent dans les océans. En 2050, cette énorme masse pourrait doubler et représenter un poids plus élevé que la totalité des poissons. Une triste réalité.

Un 7ème continent s’est créé, voire plusieurs zones appelées « gyres ». Ce sont des continents entièrement composés de plastiques et représentant une superficie estimée entre 1,5 et 3,5 millions de km2. A titre de comparaison, la France ne dépasse même pas le million (643 801 km2).

Cette masse de plastique possède une densité de 5kg de plastique au m2, une profondeur moyenne de 10m, avec des pics pouvant atteindre 30m de profondeurs. Soit la hauteur d’un immeuble de 10 étages…

13106005_1763581443870314_1066974813_o

Sources : telegraph / dailymail / Le Figaro / Le Monde

Commenter cet article

JeanFLAMME 07/05/2016 02:32

"C'est assez" disait la baleine.
Il apparaît indiscutablement que dans ce monde de con-sommation à la mode étasunienne que tout le monde crève de faim. Tant les humains que les animaux. Il serait temps de dissoudre ce modèle utopique imposé par le plan Marshall en 1947 sous l'édulcorant markété "le rêve américain".
Oui, le rêve américain dont seuls les endormis peuvent y croire.

Nous sommes sociaux !

Articles récents