© Fournis par BFMNews

L'assemblée parlementaire de l'Otan a appelé ce lundi les alliés à se tenir prêts à répondre à "la menace potentielle" de la Russie contre l'un d'entre eux, à l'issue d'une session de trois jours à Tirana. "Le défi en provenance de la Russie est réel et sérieux", a déclaré l'Américain Michael Turner, président de l'assemblée qui a réuni quelque 250 parlementaires des 28 pays membres de l'Alliance.

La déclaration adoptée à l'unanimité déplore "l'usage de la force par la Russie contre ses voisins et les tentatives d'intimidation des alliés" de l'Otan. Dans ces circonstances, l'Otan "n'a pas d'autre choix que de considérer l'éventualité d'une action agressive de la Russie contre un membre de l'Alliance comme une menace potentielle, et d'adopter des réponses adaptées et proportionnées", ajoute la déclaration.

L'Otan a interrompu tous les aspects pratiques de sa coopération avec la Russie à la suite de l'annexion de la Crimée par la Russie, et en raison du soutien de la Russie aux séparatistes dans l'est de l'Ukraine, mais l'Alliance a annoncé qu'elle aurait des discussions avec la Russie avant le sommet de l'Otan prévu les 8 et 9 juillet à Varsovie. 

C.H.A. avec AFP