Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le virus Zika pourrait arriver en France cet été

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 2 Mai 2016, 14:38pm

Catégories : #Santé

© Fournis par BFMNews

Jusqu'ici surtout achetés par les voyageurs en Amérique latine, les produits anti-moustiques se vendent de plus en plus dans le sud de la France, par crainte d'une arrivée du virus Zika dans l'Hexagone.

Si le mois de mai est synonyme de retour du beau temps, il s'accompagne malheureusement d'un invité bien moins agréable. C'est en effet ce mois-ci que débute la période d'activité du moustique en France. Et cette année, les piqûres présentent le risque nouveau de pouvoir transmettre le virus Zika.

Ventes d'anti-moustiques multipliées par six

Jusqu'à présent, avec plus d'1,5 million de personnes infectées dans la région, la menace restait plutôt circonscrite à l'Amérique latine et aux Caraïbes. Dans l'Hexagone, les seuls à se préoccuper d'une protection anti-moustiques étaient donc les voyageurs, comme Anaëlle, qui part au Brésil dans un mois.

Un peu inquiète, l'étudiante a décidé de s'adresser à son pharmacien pour savoir comment se protéger. "Le virus Zika, et sa propagation, ça fait un petit peu peur, donc je préfère faire de la prévention et partir bien équipée", explique-t-elle à BFMTV.

"La première chose, c’est d’avoir un répulsif à base de DEET, explique Patrick Nesme, pharmacien à Lyon. Important également, imprégner vos vêtements avec une solution de trempage. Ça permet d’éviter les piqûres à travers les vêtements, sachant que 40% d'entre elles se font ainsi."

Depuis l'explosion du virus en Amérique latine, le professionnel a vu les ventes de produits anti-moustiques exploser. "Au premier trimestre 2016, les ventes ont été multipliées par six par rapport au premier trimestre 2015, suite à toute l’information qu’il y a eu sur le virus", précise-t-il.

Menace limitée mais réelle en France

Mais les voyageurs ne sont désormais plus les seuls inquiétés par la possibilité d'attraper le virus. Celui-ci pourrait en effet arriver en France cet été, notamment dans les départements du sud. Il faut donc dès à présent adopter des réflexes de protection, notamment chez les personnes à risque.

"Les femmes enceintes bien entendu, les enfants, les personnes allergiques, toutes ces personnes doivent vraiment mieux prendre en compte la protection contre les moustiques", insiste Stéphane Robert, président de l'association Vigilance-Moustiques et directeur du Laboratoire A.

L'institut Pasteur tempère toutefois la menace. Ses chercheurs ont étudié le risque de contamination par piqûre dans les départements du sud de la France. Le moustique-tigre qui y est présent serait "moins capable d’assurer une transmission locale du virus Zika", selon leurs conclusions, même si le retour de voyageurs des Jeux olympiques au Brésil en août pourrait augmenter les risques.

Ceux-ci existent donc toujours, d'autant que le moustique-tigre peut également transmettre la dengue ou le paludisme. Cet été comme chaque année, on ne sort donc pas sans son répulsif. Et comme tous les produits ne sont pas aussi efficaces, le mieux reste encore de demander conseil à un spécialiste.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents