Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Régénérer les cerveaux de personnes décédées!?

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 11 Mai 2016, 09:27am

Catégories : #Sciences

Des entreprises américaines de biotechnologie tenteront de régénérer les cerveaux de personnes décédées.


Deux entreprises de biotechnologie aux États-Unis ont reçu le feu vert pour voir s'il est possible de régénérer les cerveaux des personnes cliniquement mortes.

Bioquark Inc., en collaboration avec Revita Life Sciences, a reçu le feu vert des autorités américaines de la santé pour recruter 20 patients déclarés cliniquement morts suite à un traumatisme cranio-cérébral afin de déterminer si leur système nerveux central (SNC) pouvait être réanimé pour rétablir les fonctions vitales.

Les chercheurs actifs dans le projethttp://reanima.tech/portfolio-view/project-2/ (ReAnima) utiliseront un ensemble de différentes thérapies, qui comprennent l'injection de cellules souches et un cocktail d'acides aminés dans le cerveau, ainsi que le déploiement de techniques laser et de stimulation nerveuses efficaces pour réveiller les patients dans le coma. Le premier test sera un essai non randomisé de validation de concept qui sera réalisé à l'hôpital Anupam de Rudrapur, Uttarakhand, en Inde.

Les participants à l'essai auront été déclarés cliniquement morts et maintenus en vie par des moyens artificiels. Ils seront suivis pendant plusieurs mois en utilisant un équipement d'imagerie cérébrale pour observer les signes de récupération, notamment au niveau de lamoelle épinière supérieure, la région inférieure du tronc cérébral qui contrôleindépendamment la respiration et le rythme cardiaque.

La mort est définie comme l'arrêt des fonctions biologiques qui maintiennent un organisme vivant. La mort cérébrale, la perte complète et irréversible de la fonction cérébrale (y compris les activités involontaires nécessaires au maintien de la vie) comme le définit le rapport de 1968 du Comité ad hoc de la faculté de médecine d'Harvard, est la définitionjuridique de la mort humaine dans la majorité des pays du monde entier.

Bien que les personnes cérébralement mortes ne sont techniquement plus en vie, certaines études montrent que l'activité électrique cérébrale se maintient, permettant ainsi de préserver la circulation du sang, de digérer des aliments et d'éliminer les déchets, d'équilibrer les hormones, de se développer, physiquement et sexuellement, de guérir des lésions, d'avoir une montée de fièvre, et même de tomber enceinte et d'accoucher. Cependant, cette activité électrique ne suffit pas pour permettre au corps de fonctionner totalement.

Alors que l'être humain manque de capacités de régénération au niveau du SNC, de nombreuses espèces non-humaines, comme les amphibiens, les planaires et certainspoissons, peuvent réparer, régénérer et remodéliser des portions importantes de leur cerveau et du tronc cérébral après un traumatisme mortel.

De plus, plusieurs études récentes sur la régénération cérébrale complexe dans ces organismes ont souligné des résultats uniques en relation au stockage des souvenirs suite à la destruction du cerveau complet, ce qui pourrait avoir de vastes implications sur nos connaissances en matière de conscience et de stabilité de la persistance des souvenirs.

"Par le biais de notre étude, nous obtiendrons des renseignements sans précédent sur l'état de la mort cérébrale humaine, qui aura d'importantes connexions au développementthérapeutique pour d'autres troubles graves de la conscience, comme le coma ou les états végétatifs et de conscience minimale, ainsi que les conditions de dégradation du SNC, comme les maladies d'Alzheimer et de Parkinson", commente le Dr. Sergei Paylian, fondateur, président, et conseiller scientifique en chef Bioquark Inc.
 
 
Source: CORDIS-Europa

Commenter cet article

Christof 15/05/2016 22:52

Je vous invite a lire le dernier Marc Levy

Nous sommes sociaux !

Articles récents