Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


10 gestes simples pour lutter contre la disparition des abeilles

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 4 Juin 2016, 17:35pm

Catégories : #Partage

Les abeilles sont en danger. Une vraie menace qui nous concerne tous : la disparition de ces insectes ferait basculer tout notre éco-système dans un avenir plus que chaotique et incertain. Aussi, il est grand temps de prendre soin de ces petites bêtes. Et ceci n’est pas seulement l’affaire des politiques. Chacun, à sa mesure, peut contribuer à la survie des abeilles.

La preuve avec ces dix gestes simples à reproduire au quotidien !

#10 Faire pousser des fleurs et des plantes mellifères

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

Procurez-vous des graines et plantez en partout où c’est possible : dans le jardin, sur un balcon, sur votre terrasse… Mais attention, en matière de qualités nutritives pour les abeilles, toutes les fleurs ne se valent pas. Il faut choisir des plantes mellifères. Voici quelques exemples de variétés particulièrement appréciées des abeilles : bleuet, dahlia, cosmos, lavande, marguerite, myosotis ou thym. Et ne tardez pas ! Il est encore temps de les planter.

#9 Privilégier le miel local et de qualité

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

Manger plus de miel local et de qualité, c’est soutenir les apiculteurs. Préférez bien évidemment celui qui est produit à côté des chez vous, cela vous permettra en même temps de soutenir vos apiculteurs locaux et nationaux (eh oui, le miel, c’est aussi une question d’emploi). En plus, le miel est plein de vertus pour la santé et contient notamment un bon paquet de vitamines !

#8 Laisser pousser l’herbe dans le jardin

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

Si vous avez un jardin, laissez la nature reprendre ses droits et ne coupez pas votre gazon trop court afin d’y laisser les petites fleurs grandir (même un tout petit peu). Laissez une zone à l’état sauvage : les abeilles raffolent des herbes « indésirables » comme les pissenlits ! On parle alors de jardinage raisonné. En effet, pour permettre aux butineuses de butiner, encore faut-il leur en laisser l’occasion.

#7 Bannir les pesticides

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

Le déclin des abeilles s’explique en premier lieu par l’usage intensif de pesticides chimiques. Alors, en attendant que les lois règlent enfin cette question, ne contribuons pas à l’hécatombe et oublions définitivement ces vieilles et mauvaises habitudes.

#6 Installer une ruche dans son jardin

gestes-sauver-label-abeilles-ruche-connectee

Si vous vous sentez prêts à vous lancer dans l’aventure, pourquoi pas carrément accueillir une ruche chez vous et produire votre propre miel ? C’est encore le meilleur moyen de sauver les abeilles ! Bien sûr, c’est un engagement un peu plus important qui nécessite de l’investissement et une formation adaptée. On ne recrée pas tout un écosystème en claquant simplement des doigts. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, nous vous invitons à lire cet article.

Pour aller même plus loin, une ruche connectée pourrait même vous indiquer en temps réel tout ce dont vos protégées ont besoin ! Une petite révolution dans le monde de l’apiculture et un plaisir partagé pour toute la famille.

#5 Expliquer les abeilles aux enfants

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

Les abeilles, ce ne sont pas que ces petites bêtes du jardin qui, quand on les embête, peuvent nous piquer et nous donner un beau bouton. Ce sont des insectes nobles, travailleurs, organisés et utiles qui sont en danger. Oui elles font du miel, mais elles sont avant tout responsables de la pollinisation, c’est à dire la reproduction des plantes et des fleurs.

Pourquoi ne pas emmener votre enfant visiter une ruche locale ? Ou bien tout simplement prendre le temps de lui expliquer ce qui est important ? Vous pouvez retrouver plus d’infos sur « Comment expliquer les abeilles à vos enfants » juste ici.

#4 Aménager un point d’eau

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

Pour nourrir les larves, les abeilles ont besoin d’eau fraîche. L’idéal est donc de prévoir dans votre jardin un abreuvoir ou un petit point d’eau semblable à ceux que l’on installe pour les oiseaux (ni profond ni trop large pour éviter les noyades). En effet, les abeilles ont besoin de se poser pour boire.

Par exemple, vous pouvez placer des soucoupes d’eau avec des cailloux un un peu de sable à différents endroits. Ou, mieux encore, créer un véritable petit bassin, ainsi c’est toute la faune environnante qui pourra en profiter.

#3 Abriter les abeilles

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

Sans nécessairement jouer aux apprentis apiculteurs, on peut tous offrir un abri pour les abeilles dans notre jardin ou sur le balcon, notamment pour les aider à passer l’hiver. En effet, toutes les abeilles ne sont pas domestiques et bien au chaud dans une ruche.

Pour cela, il suffit de leur fabriquer un simple nichoir. Comme celui là par exemple (même si on peut aussi faire des modèles plus simples) :

#2 Combattre les frelons asiatiques

Source : Shutterstock
Source : Shutterstock

Les frelons asiatiques sont en train d’envahir nos territoires. Or, il suffit de seulement 10 individus pour exterminer toute la population d’une ruche ! Si vous apercevez un nid de frelons asiatiques (reconnaissable à sa forme sphérique) prévenez aussitôt votre mairie ! Ce sont les ennemis jurés de nos amies butineuses et il faut donc protéger celles-ci.

Pour les combattre, vous pouvez construire un piège à frelons à partir d’une bouteille d’eau. Placé dès le printemps dans votre jardin, les reines sont capturées et c’est une colonie entière qui ne vera pas le jour.

#1 Parrainer des abeilles

gestes-sauver-label-abeilles-don-v2

Avec Label Abeille, pour 1€ versé, 10 abeilles sont parrainées. La protection des abeilles, c’est un enjeu réel et concret et tout le monde peut faire un geste selon ses moyens pour ces jolies et utiles butineuses. Les dons servent à mettre à disposition des apiculteurs des ruches connectées et permettent ainsi d’oeuvrer contre la mortalité des essaims. Des essaims en bonne santé, c’est, de saison en saison, des essaims plus nombreux et des ruches pleines de vie !

Une belle occasion d’apporter sa pierre à une cause concrète et de pouvoir suivre le résultat de vos actions : avec Label Abeille, vous pouvez suivre la vie de vos abeilles en direct, depuis votre smartphone.

Commenter cet article

anckou 05/06/2016 21:39

d'abord il existe un réel déficit de ruche en europe ,plus d'un million d'après les spécialistes ,mais l'abeille dite domestisque n'est pas en danger dans l'immédiat ,certe elle rencontre des problèmes et il en meur des ruches entieres tou les ans mais les apiculteurs savent élever des reines et reconstituer des essaims assé facilement,c'est plus tôt les abeilles solitaires et certains pollinisateurs qui disparaissent dans l'indiférence total des médiats ,c'est sur qu'il est plus facil de faire pleurer dans les chaummieres devant 4/5 kilos d'abeilles mortes dans ou devant leur ruche que de chercher une abeille morte au millieu d'un champs de 10 héctars,par contre ce que personne ne dit c'est que les abeilles trouvent de moins en moins de ressources pour se nourrirs et faire du miel ,et oui même devant un champs rempli de fleurs sauvages elles ne trouvent plus de nectar et c'est un fait constater les fleurs quant elles pousses regardez autour de vous vous verrez de plus en plus de graminées et de moins en moins de fleures même à proximité de ruches ,c'est donc qu'il y à un réel soucis dans nos pratiques et pas qu'agricoles ,celles des particuliers aussi.quant coseiller de mettre une ruche dans son jardin c'est bien mais il est impératif de faire une formation et de se faire accompagné au début par un apiculteur aguéri ,de bien étudier les resssources potentieles autour de chez soi et ce sur un rayon de 3 kilométre ,nombres de ruches dépérisses ou disparaissent tous les ans par cause de famine ,et en fin de bien etudier le type de ruche que l'on va installer dans son jardin ,la warré bien qu'a la mode n'est pas forcement adaptée au type d'apiculture locale ,ou au climat
si vous décidez d'installer une ruche chez vous gardez à l'esprit qu'il ne suffit pas de la poser au fond du jardin et d'en récupérer le miel 2 fois par an ,les abeilles sont des organismes vivants ,elles ne sont pas doméstiquées il s'agit seulement d'un partenaria ,il est impératif de 's'en occuper ,et c'est aussi une activitée qui demande un investissement personnel et financier non négligeable
et pour finir au lieu de donner de l'argent pour soit disant parainner 10 abeilles d'une start up bidon allez acheter votre miel chez un veritable apiculteur c'est certe un peut plus chere ,mais vous aurrez l'assurance de protéger les abeilles car 95% des apiculteurs sont des passionnés (il faut l'etre pour s'upporter les piqures )qui s'occupent trés bien de leurs abeilles (beaucoup les appellent leurs filles)

Nadek 04/06/2016 23:56

Seulement laisser se developper les fleurs dans son jardin ,sans le tondre pendant un bon moment est un incroyable appel naturel envers papillons,abeilles bourdons ect.... de toutes sortes .seulement il ne faut pas etre a cheval sur l'entretien de son jardin, si l'on veut voir ou revoir quelque chose dont on n'avait un peu oublie l'existence.

Nous sommes sociaux !

Articles récents