Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Australie : ce mammifère est le premier à disparaître à cause du réchauffement climatique

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 23 Juin 2016, 16:41pm

Catégories : #Environnement

Le premier mammifère au monde à disparaître à cause du réchauffement climatique est australien... Ce petit rongeur habitait l'île de Bramble Cay, dans le détroit de Torres.

 

Son nom,"Melomys Rubicola", ne vous dira sans doute rien, mais c'est pourtant le premier mammifère dans le monde à disparaître à cause du réchauffement climatique ! Il habitait en Australie, un pays qui est un véritable zoo à ciel ouvert et où l'on trouve de nombreuses espèces endémiques - koala, wombat... Ce petit rongeur australien, pas vraiment le plus emblématique du pays, était tout de même le seul mammifère endémique de la Grande barrière de corail. Il vivait sur l'île sablonneuse de Bramble Cay, dans le détroit de Torrès qui sépare l'Australie de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Découverte en 1845 par des explorateurs, l'espèce n'avait plus été vue depuis 2009... malgré les caméras et les pièges installés par les scientifiques sur cette île d'Australie. En cause, le réchauffement global de la planète ! Selon une étude réalisée par le département de l'Environnement du Queensland et par l'Université du Queensland, "les changements climatiques provoqués par l'homme (sont) la cause profonde de la disparition de melomys de Bramble Cat", notamment l'"élévation du niveau de la mer et la plus grande incidence des évènements météorologiques extrêmes ces dernières années". Cet îlot sablonneux est passé de 4 hectares en 1998 à 2,5 seulement en 2014. Il reste toutefois un espoir pour cet animal, un "cousin éloigné" qui pourrait encore exister dans le delta de la rivière Fly, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

ESPÈCES MENACÉES EN AUSTRALIE

Espèces menacées en Australie
© czardases / 123RF

La première espèce éteinte en Australie à cause du réchauffement de la planète habitait le détroit de Torrès.

Celle que l'on surnomme l'île-continent est un réel paradis pour observer les animaux dans leur habitat naturel. Lors d'un voyage en Australie, on en rencontre à chaque virage sur la route ! Mais en mai 2016, le pays a classé pas moins de 46 nouvelles espèces (végétales ou animales) menacées à sa liste, comme la perruche de Latham qui est désormais en "danger critique d'extinction".

http://www.easyvoyage.com/

Commenter cet article

robert 24/06/2016 12:00

QUAND PARLERA-T-ON DES CHEMTRAILS AUSSI ou sont et qui sont ces irresponsables derriere.

AkhThoT 23/06/2016 18:49

Et hop ! Un beau bourrage de crâne sur le réchauffement climatique, sans aucune profondeur scientifique, comme d'hab !

La messe est dite ...

Nous sommes sociaux !

Articles récents