Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La Russie a dévoilé son « Iron Man », un robot militaire humanoïde

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 1 Juin 2016, 13:52pm

Catégories : #Sciences

« Le développement d'un robot militaire est l'une des priorités de la construction militaire en Russie », pouvait-on lire récemment dans le journal russe Komsomolskaya Pravda.

Le but de cet Iron Man est de « remplacer la personne qui se trouve au combat ou dans des zones qui présentent des risques d'explosion, incendie, radiations fortes, ou toutes autres conditions dangereuses pour les humains. »

Des experts estiment que la Russie essaie ces dernières années de recoller aux USA et à la Chine dans le domaine des robots, drones et autres machines de guerre potentiellement autonomes. Aujourd'hui, ces machines sont télécommandées. L'Iron Man russe et d'autres projets montrent de nouveaux progrès dans ce domaine.

Les Russes ont passé la vitesse supérieure d'après Peter Warren Singer, un expert en robots militaires qui est également membre de New America, un think tank basé à Washington, DC. « Ils étaient à la traîne. Aujourd'hui ils essaient de combler le retard. Ils sont clairement en train d'investir dans ce domaine. »

Créé par la Fondation russe pour les études avancées (équivalent du DARPA du Pentagone) — l'Iron Man en est toujours au stade de l'expérimentation. On ne va pas le voir sur le champ de bataille de sitôt.

Reste que le projet nous rapproche du scénario catastrophe suivant : des robots qui tuent des gens sans validation et vérification d'un cerveau humain.

D'après le site de la fondation et des médias russes, la Russie travaille également sur le développement de drones aériens, de tank-drones et d'autres véhicules robotiques.

Les Nations unies organisent en ce moment des meetings pour plancher sur de nouvelles lois internationales visant les armes létales autonomes. Des officiels britanniques ont soulevé le fait, comme d'autres participants aux discussions d'avril dernier à Genève, que techniquement les armes complètement autonomes n'existaient pas. Les drones aériens sont par exemple toujours contrôlés à distance par des humains.

Mais alors que certains défendent cette idée, à savoir que des humains sont toujours derrière les machines, le débat pourrait glisser ailleurs, d'après Peter Asaro, un porte-parole de laCampagne pour arrêter les robots tueurs. Asaro est un expert en intelligence artificielle à The New School. Il fait partie des experts qui participent à ces meetings.

« Rien n'est autonome parce qu'il y a toujours un logiciel, et les humains ont créé le logiciel, donc il y a toujours des humains qui contrôlent », explique-t-il. Il décrit ici une idée qui fait son chemin parmi les participants de ces réunions.

Pour Asaro, « c'est une tentative de rendre les choses floues ».


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents