Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le temple de Nabû détruit, les pyramides égyptiennes menacées

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 10 Juin 2016, 11:26am

Catégories : #Nouvel ordre mondial

 
Capture d'écran vidéo de propagande© DR
 
 
 

 

 

L’organisation jihadiste Etat islamique, en perte de vitesse en Syrie, en Irak et en Libye, désigne dans sa dernière vidéo de propagande sa future cible : les pyramides égyptiennes. Daech montre les images du temple de Nabû (nord de l'Irak), détruit pas une explosion.

Un chant liturgique, des images léchées puis une explosion. Le temple de Nabû, un édifice de plus de 2.500 ans dédié au dieu de la sagesse, a cessé d’exister, réduit en poussières. Dans une vidéo non datée, découverte par le site Vocativ, spécialisé dans le deep web (Internet invisible, caché, non indexé par les moteurs de recherche), l’organisation promet de s’en prendre aux pyramides égyptiennes, construites, elles aussi, par des «kuffar»
(mécréants, infidèles). Un combattant de l’Etat islamique (Abu Nasser El Ansari) explique : «il y a des musulmans qui sont fiers de ces œuvres des kuffar. Certains d’entre eux pensent que cela fait partie de l’histoire.»
 
La vidéo, détectée sur les forums djihadistes, se termine par un gros plan sur le Sphinx de Gizeh, en bordure du Caire, menacé de dynamitage.
                                       
Selon Vocativ, qui a visionné la vidéo dans son intégralité, le document évoque aussi les portes historiques de Mashki et Adad, dans l'ancienne ville de Ninive, près de Mossoul (nord de l'Irak) datant du VIIIe siècle, détruites par un bulldozer.
 
En perte de vitesse en Irak, Syrie et Libye, Daech multiplie les actions spectaculaires.
 
Par le passé, l’organisation jihadiste s’en est déjà prise à des œuvres et monuments antéislamiques. Palmyre, bibliothèque et musée de Mossoul, le monastère de Saint-Elie, vieux de 1400 ans. En janvier 2015, dès la prise de Mossoul, l’EI s’est attaqué à la bibliothèque et au musée de Mossoul. Bilan: des centaines de manuscrits, des œuvres antiques, dont certaines datant de plus de 7.000 ans, et des vieux journaux détruits et incendiés. 

http://geopolis.francetvinfo.fr/

Par Mohamed Berkani

Commenter cet article

mamie 10/06/2016 14:18

même si les origines de ces sites historiques viennent d'un autre monde, Daech et ceux qui les financent sont et restent des barbares qu'il faudrait anéantir une fois pour toute

mamie 10/06/2016 18:00

j'ai bien dit ceux qui financent, évidemment il y a d'autres sources quant à la responsabilité de ce mal être

KoSmOnAuT 10/06/2016 16:56

C'est pas les terroristes qu'il faut détruire mais la machine à fabriquer des terroristes et celle là n'est pas au moyen-orient :)

LE BRETON 10/06/2016 12:57

Bonjour,
Je crois que ces destructions de vestiges du passé servent bien certaines institutions qui souhaitent les voir disparaître, afin de cacher les véritables origines ....
Peut-être sont elles commanditées, allez savoir tout est possible ....

Betelgeuse 10/06/2016 13:50

Très bon commentaire Le Breton !

Je suis du même avis ; )

Nous sommes sociaux !

Articles récents