Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Maroquinerie : Hermès interpellé sur les conditions d'abattage des autruches

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 2 Juin 2016, 07:58am

Catégories : #Société

 

1 juin 2016

Photo : AFP

L'association de défense des animaux Peta a interpellé mardi la maison de luxe Hermès sur les conditions d'abattage des autruches, dont la peau est destinée à de la maroquinerie de luxe. Le groupe français affirme respecter les législations internationales.

“De jeunes autruches sont massacrées pour des sacs”, c’est ce qu’a affirmé hier la porte-parole de Peta France, Isabelle Goetz, lors de l'assemblée générale annuelle d'Hermès à Paris.

La porte-parole, qui avait acheté une action Hermès pour pouvoir assister à l’assemblée générale, a dénoncé devant plusieurs centaines d'actionnaires les conditions dans lesquelles les autruches sont plumées et “la souffrance endurée par ces animaux pour ces sacs”.

Pour étayer ses propos, elle a fait état d'une vidéo tournée en Afrique du Sud par Peta USA dans une ferme d'élevage d'autruches qui fournirait exclusivement Hermès selon l’ONG.

“Les règles d’Hermès beaucoup plus strictes”

“Hermès n'a aucun fournisseur exclusif d'autruches. Nous assumons pleinement notre responsabilité dans nos partenariats avec les fermes avec lesquelles nous travaillons pour nos approvisionnements”, lui a répondu depuis la tribune le patron du groupe, Axel Dumas.

“Nous avons la volonté de faire appliquer les meilleures pratiques. Nous demandons à tous nos partenaires de respecter non seulement la législation internationale, voire les règles d'Hermès qui sont beaucoup plus strictes”, a-t-il ajouté.

Une vidéo datée de février

Isabelle Goetz faisait référence à une vidéo diffusée en février sur internet. A l’époque déjà, Hermès avait contredit les informations de Peta : “Contrairement à ce que veut laisser croire cette vidéo, les fermes d'élevage présentes n'appartiennent pas à Hermès et les faibles quantités de cuir d'autruche utilisées par Hermès proviennent non de fermes mais de tanneries qui, comme tous les fournisseurs d'Hermès, font l'objet de contrôles permanents et vigilants”.

Le groupe avait ajouté “condamner la volonté manifeste de Peta de porter atteinte à sa réputation à travers un acharnement qui méconnaît la réalité des faits et la force de l'engagement éthique et responsable d'Hermès en matière de lutte contre la souffrance animale”.

Prada aussi mis en case

La vidéo met également en cause la maison italienne Prada, l'élevage d'autruches filmé lui fournissant également des peaux, selon Peta.

L'ONG avait déjà publié en 2015 des images tournées dans des élevages de crocodiles et d'alligators fournissant, selon elle, des peaux à Hermès, dénonçant “des pratiques cruelles au cours de leur abattage”.

Commenter cet article

sertain 03/06/2016 17:14

faut fermer ces boutiques de luxe qui ne respecte rien a rien,,,,,il se font du pognon sur des animaux innocents merde! y en a MARRE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nous sommes sociaux !

Articles récents