Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un cas de Zika confirmé dans le Lot-et-Garonne

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 7 Juin 2016, 06:42am

Catégories : #Santé

moustique-tigre, Zika
 
 
 
 

Un cas de Zika a été diagnostiqué chez un homme de retour de la Martinique et domicilié dans le Lot-et-Garonne. Une opération de démoustication devait avoir lieu ce mardi matin autour de sa maison. 

Un nouveau cas vient s'ajouter à la courte liste des contaminations par le virus Zika en France. Cette fois, le virus a été diagnostiqué chez un homme d'une trentaine d'année originaire du Lot-et-Garonne et domicilié près de Marmande, rapporte Sud Ouest lundi. De retour de la Martinique, le jeune homme a consulté son médecin traitant, qui a identifié la maladie. L'agence régionale de santé a confirmé lundi le diagnostic. 

Par l'intermédiaire de l'Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral Méditerranée, le Conseil départemental a mené une enquête au domicile du patient, où la présence de moustique tigre a été détectée. Présent notamment dans les départements du sud de la France, le moustique tigre est un des vecteurs du virus Zika, ainsi que de la Dengue et du Chikungunya.

De possibles cas pendant l'été

D'après l'Institut Pasteur, le moustique tigre présent dans l'Hexagone serait "moins capable d'assurer une transmission locale" que celui qui sévit en Amérique latine, où de nombreux cas sont signalés, dont un certain nombre ont entraîné des microcéphalies chez les enfants de femmes enceintes infectées. Une épidémie française ne serait donc pas à craindre pour l'instant, mais plusieurs cas peuvent sévir en France notamment pendant la période estivale, et dans la partie sud du pays.

D'abord apparu en Amérique latine et dans les Caraïbes, le virus Zika est également présent dans les Antilles. L'homme porteur du virus revenait d'un séjour en Martinique. Il aurait donc pu être contaminé dans les Antilles. Une opération de démoustication a eu lieu ce mardi matin dans un rayon de 200 mètres autour de son domicile, car s'il se fait à nouveau piquer par un moustique tigre, l'insecte pourra alors transmettre le virus à d'autres. 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents