Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Sucre et inflammation : le fructose, ce poison

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 29 Août 2016, 14:55pm

Catégories : #Santé


Comment: On peut certainement dire que l'humanité est devenue malade du sucre. Il a été prouvé maintes et maintes fois que celui-ci, sous toutes ses formes, est nocif pour l'être humain. Comme il est dit dans cet article :

Or, dans notre culture, le sucre est désormais lié au bonheur dans l'inconscient : événements heureux, anniversaires, soirées, déserts... Le sucre donne du goût à la vie, tout le monde l'aime et s'attaquer à lui revient à s'attaquer à notre façon d'être heureux.

Et c'est peut-être bien notre façon d'être heureux qui pose problème. Car si ce qui nous rend soi-disant heureux nous rend finalement malade, peut-être avons-nous confondu les plaisir des sens avec la joie et la satisfaction intérieure ? 

 

© Inconnu
La goutte est un type d'arthrite caractérisée par des articulations douloureuses, raides et enflammées. Elle peut apparaître sur n'importe quelle articulation du corps mais touche le plus souvent le gros orteil. La raideur et le gonflement sont dus à l'excès d'acide urique qui forme des cristaux au niveau des articulations, et la douleur est provoquée par la réaction inflammatoire du corps aux cristaux d'acide urique. La goutte touche entre 2 et 5 millions d'américains et la prévalence augmente tant aux États-Unis que dans les pays en voie de développement. Ceci n'est pas une surprise, car la raison principale de l'augmentation de l'incidence de ce type douloureux d'arthrite résulte de notre alimentation moderne, qui déborde de fructose, principalement sous la forme de sirop de glucose-fructose. 

Une nouvelle preuve confirme le lien fructose/acide urique/goutte 

La dernière étude du JAMA, citée plus haut, a utilisé les données d'une étude sur la santé des femmes qui a été menée pendant 22 ans (la « Nurses' Health Study ») et a porté sur près de 79.000 femmes. L'analyse a montré que les femmes qui boivent plus de deux canettes de soda par jour ont deux fois plus de chances de développer la goutte, par rapport aux femmes qui consomment rarement du soda. Boire 35 cl ou plus de jus d'orange par jour produit à peu près les mêmes effets. 

De plus, comme rapporté par CNN 

« les femmes qui consommaient un seul soda ou un verre de 17 cl de jus d'oranges par jour présentaient respectivement des risques de 74 % et 41% plus élevés que les femmes qui buvaient rarement l'un ou l'autre. Le coupable semble être le fructose, explique l'auteur principal de l'étude, le Dr. Hyon Choi, docteur en médecine et professeur à l'école de médecine de l'université de Boston. »

Une étude similaire sur les hommes a été publiée il y a deux ans. Cette étude a montré que les hommes qui boivent deux boissons sucrées ou plus par jour présentent un risque de goutte plus élevé de 85 % que les hommes qui en boivent moins d'une par mois. Le risque augmente nettement chez les hommes qui boivent cinq à six boissons sucrées par semaine.

Le jus de fruits et les fruits riches en fructose, tels que les oranges et les pommes, augmentent également le risque. C'est pourquoi je recommande d'être attentif au fructose consommé sous forme de jus de fruits et de fruits entiers et pas seulement à celui contenu dans les sodas et les aliments industriels.

Comment: Les fruits sont en effet bien loin d'être aussi bénéfiques qu'on nous le dit.


En règle générale, je conseille de limiter les apports de fructose à 25 grammes par jour, TOUTES sources confondues. Pratiquement tous les aliments transformés contenant du sirop de glucose-fructose, il est même recommandable, pour la plupart des personnes, de limiter l'apport de fructose provenant des fruits à 15 grammes par jour. Vous pourriez en effet facilement dépasser le maximum de 25 grammes à cause de ce fructose « caché » dans votre alimentation, même si vous ne consommez ni sodas ni fruits... 

Le fructose est le SEUL sucre qui augmente l'acide urique 

J'ai pris la pleine mesure de l'impact dévastateur du fructose sur le taux d'acide urique lorsque j'ai interviewé le Dr. Richard Johnson sur ce sujet. Les recherches du Dr. Johnson portent sur la façon dont le fructose - qui figure parmi les plus importantes sources de calories aux États-Unis - entraîne l'obésité, le diabète, et de nombreuses autres maladies courantes, notamment :

  • La goutte
  • L'hypertension artérielle
  • Un taux élevé de cholestérol et de triglycérides
  • Des maladies rénales
  • Des maladies cardiaques
  • La stéatose hépatique

Il se trouve que l'un des principaux facteurs, commun à toutes ces maladies, est un taux élevé d'acide urique, et une recherche plus récente montre que le fructose est le SEUL type de sucre qui augmente votre taux d'acide urique ! Le fructose est très différent des autres sucres car il est métabolisé par des voies très particulières, différentes de celles du glucose, par exemple, et c'est cette action métabolique particulière qui génère l'acide urique. En fait, le fructose fait généralement monter le taux d'acide urique dans les quelques minutes qui suivent son ingestion. 

Toutefois... le glucose augmente les effets néfastes du fructose ! 

En effet, bien que le glucose n'augmente pas le taux d'acide urique, il accélère l'absorption du fructose ! Donc lorsque vous ASSOCIEZ le glucose et le fructose, vous absorbez en fait plus de fructose que si vous consommez le fructose seul. C'est une information importante pour les personnes qui veulent faire des effort pour contrôler leur poids et prévenir les maladies. 

À quel stade l'acide urique commence t-il à provoquer des maladies ? 

D'après les recherches du Dr. Johnson, l'acide urique joue un rôle majeur dans l'apparition de problèmes de santé lorsqu'il atteint le taux de 5,5 mg/dl ou plus, dans votre organisme. À ce niveau, l'acide urique augmente le risque de développer une hypertension artérielle ainsi que le diabète, l'obésité et des maladies rénales. D'après le Dr. Johnson, la fourchette idéale pour l'acide urique se situe entre 3 et 5,5 mg/dl. 

Comment limiter votre consommation de fructose 

D'après les recherches du Dr. Johnson, un quart de la population américaine consomme la bagatelle de 134 grammes de fructose par jour. C'est une quantité énorme de fructose quand on pense que, pour se maintenir en bonne santé, il faut en limiter ses apports à 25 grammes par jour. On comprend donc assez facilement comment autant de maladies liées au fructose ont atteint des niveaux vertigineux. Par exemple, cette statistique coïncide parfaitement avec celle montrant que un américain sur quatre est soit pré-diabétique, soit atteint de diabète de type 2. 

Quelle quantité de fructose consommez vous donc par jour ? 

Je vous recommande vivement de jeter un œil aux étiquettes de tout ce que vous consommez, et de bien prendre en compte la quantité que vous mangez.. Dans son livre, The Sugar Fix, le Dr. Johnson fournit des tableaux détaillés indiquant la teneur en fructose de différents aliments - une base d'informations difficile à trouver habituellement lorsque vous cherchez à connaitre l'exacte quantité de fructose contenue dans les aliments. Je suis conscient que réduire sa consommation de sucre et de fructose peut être difficile pour certaines personnes. Après tout, le sucre est aussi addictif que la cocaïne ! Mais c'est néanmoins possible, et le Dr. Johnson fournit dans son livre des recommandations utiles pour y parvenir. Il conseille de suivre un régime très pauvre en fructose pendant deux semaines, ce qui a pour effet de « réinitialiser » votre organisme et de le re-sensibiliser au fructose. 

Recommandations supplémentaires pour prévenir et traiter la goutte 

Si elle n'est pas traitée, la goutte peut devenir de plus en plus douloureuse et entraîner des dommages aux articulations. Donc si vous ressentez des douleurs soudaines et intenses dans vos articulations, en particulier au niveau du gros orteil, il est important de vous faire aider.

Je déconseille toutefois fortement les médicaments contre la goutte et ceux destinés à réduire le taux d'acide urique. Il est inutile de courir le risque de supporter des effets secondaires alors que la plupart des gens peuvent réduire facilement leur taux d'acide urique en limitant ou éliminant simplement les excès de fructose de leur alimentation !

Par ailleurs, les méthodes suivantes peuvent également vous aider à gérer (ou prévenir) efficacement la goutte :

  1. Modifiez votre alimentation pour qu'elle corresponde à votre type nutritionnel. Pour vous aider à déterminer votre type nutritionnel, faites mon test de type nutritionnel gratuit en ligne (uniquement en anglais). Ce test était autrefois payant, au prix de 29 dollars (environ 25 euros), mais nous sommes aujourd'hui en mesure de le proposer gratuitement, profitez-en, c'est un outil très utile.
  2. Évitez de consommer des sodas, jus de fruits et autres boissons sucrées. Comme indiqué plus haut, ce type de boisson est une source importante de fructose. Buvez par contre suffisamment d'eau, car les fluides aideront à éliminer l'excès d'acide urique de votre organisme. Il est également important de limiter toutes les formes de sucres et de céréales dans votre alimentation.
  3. Limitez ou éliminez votre consommation d'alcool, en particulier de bière. L'alcool en général, et la bière en particulier, peut également augmenter votre taux sanguin d'acide urique.
  4. Pratiquez une activité physique. Le fait d'être en surpoids augmente votre risque de souffrir de goutte, et une activité physique régulière vous aidera à maintenir un poids sain et à améliorer votre santé générale.
  5. Essayez les griottes ou le jus concentré de griottes. Les griottes contiennent deux composants puissants, les anthocyanes et les bioflavonoïdes. Ces deux composés ralentissent les enzymes cyclo-oxygénase-1 et -2, ce qui aide à soulager et à prévenir la goutte et l'arthrite dans votre corps.

Il est intéressant de noter que de nombreux lecteurs indiquent que les comprimés d'alfalfa les soulagent également assez bien et diminuent leurs crises de goutte. Je n'ai personnellement aucune expérience à ce sujet mais il semble que ce soit une autre piste à explorer car c'est un produit naturel qui ne présente aucun inconvénient ni effet secondaire. La noix de muscade se montre également prometteuse pour soulager les symptômes de la goutte, donc si vous appréciez cette épice, n'hésitez pas à en incorporer généreusement dans votre alimentation.

 

 
via https://sott.net/fr28888
 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents