Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


The Really Big One: des prédictions peu rassurantes

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 26 Août 2016, 08:50am

Catégories : #Changements terrestres

Risque d'un méga-séisme? "La question n'est pas de savoir s'il aura lieu, mais quand il aura lieu"

 
 

Italie, Myanmar, Japon, Equateur et Népal: des tremblements de terre ont été enregistré aux quatre coins du monde en 2016. © reuters.

 

Depuis des décennies, les sismologues mettent en garde contre un méga-séisme. "Nous savons qu'un nombre important d'énergies terrestres se sont accumulées à cause des frictions entre deux plaques. Celles-ci pourraient provoquer, en se libérant, un terrible tremblement de terre ou une série de tremblements de terre", prévient Harsh K. Gupta, directeur du National Geophysical Research Institute d'Hyderabad. "La question n'est pas de savoir s'il aura lieu mais quand il aura lieu", ajoute son collègue James Dolan 'Université de Southern California).

Ce mardi, le centre de l'Italie a été touché par un terrible tremblement de terre (6.2). Il a fait (au moins) 247 morts et des dizaines de villages ont tout simplement été détruits. Même pas douze heures plus tard, un puissant séisme a été enregistré au centre du Myanmar (6.8), endommageant un site historique et provoquant la mort de trois personnes.

"La ceinture de feu du Pacifique"
Il y a dix mois, on se souvient que le Japon (6.4) et l'Équateur avaient aussi été frappés par deux tremblements de terre. Ces deux pays se trouvent sur ce qu'on appelle "la ceinture de feu du Pacifique", un croissant qui s'étire autour de l'océan Pacifique et où le risque de tremblement de terre est plus élevé qu'ailleurs, car la plaque australienne bouge chaque année de 6 centimètres sous la plaque eurasienne. Près de 90 % des tremblements de terre ont lieu dans cette région. 

Risque
Depuis des décennies, les sismologues mettent en garde contre un méga-séisme. "Nous savons qu'un nombre important d'énergies terrestres se sont accumulées dans cette région à cause des frictions entre deux plaques. Celles-ci pourraient provoquer, en se libérant, un terrible tremblement de terre ou une série de tremblements de terre", prévient Harsh K. Gupta, directeur du National Geophysical Research Institute d'Hyderabad.

La "faille de San Andreas", la faille de Cascadia"
Si ces "énergies" cherchent à s'échapper, il pourrait en résulter un tremblement de terre 32 fois supérieur à celui qui a eu lieu au Népal. Il y a aussi la Californie et la "faille de San Andreas". Elle est longue de 1.300 kilomètres et divisée en plusieurs secteurs. La section nord a déjà été touchée par un séisme d'une magnitude de 8,2 en 1906, détruisant au passage la ville de San Francisco. "Il pourrait avoir lieu au cours de la prochaine décennie", a déjà prévenu le sismologue américain James Dolan de The University of Southern California.

Des prédictions peu rassurantes
Récemment, des experts ont découvert également "la faille de Cascadia". Selon The New Yorker, elle se situe entre la Californie du Nord et Vancouver et est aussi dangereuse que la "faille de San Andreas". Le risque d'un méga-séisme, baptisé "The Really Big One" selon la presse américaine, pourrait faire 13.000 morts et 27.000 blessés, ainsi que des milliers de réfugiés. Un tel événement se produit en moyenne tous les 230 ans. Le dernier en date remonte il y a 311 ans: le fameux "tremblement de terre de Cascadia". Il avait provoqué un tsunami de 10 mètres de haut et fait baisser la ligne côtière de 1 à 2 mètres. "La question n'est pas de savoir s'il aura lieu mais quand il aura lieu", ajoute le sismologue James Dolan de l'Université de Southern California.

 

Christophe Da Silva 
Source: The New Yoker, Le Vif

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents