Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Épisode méditerranéen ce mercredi : vers des orages fortement pluvieux !

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 11 Septembre 2016, 21:00pm

Catégories : #Climat

© Maroquinerie Armaño - Météo Languedoc

Photo d'illustration © Maroquinerie Armaño - Météo Languedoc

Bulletin du dimanche 11 septembre 2016 à 20h20 : un scénario qui s'affine

 

Contexte météorologique : Un système dépressionnaire très dynamique se dirige vers notre pays. Sous la forme d'un axe de talweg (prolongement d'une dépression), celui-ci pourrait venir s'isoler sur le golfe de Gascogne. Il sera alors le moteur permettant de générer des orages potentiellement diluviens. En effet, ce talweg drainera de l'air froid en altitude qui viendra se coupler à de l'air doux et humide au sol. Ce schéma simplifié est la base de toute convection. Ajoutée à cela, l'instabilité de la masse d'air permettra aux orages d'être localement forts et durables.

    Première estimation des cumuls attendus : Pour l'instant, les incertitudes sont encore importantes pour estimer finement les cumuls attendus par département. Globalement, les cumuls pourraient être compris entre 30 et 60 mm. Toutefois, compte tenu d'une forte instabilité atmosphérique et d'un dynamisme vigoureux, des lames d'eau de 100 à 150mm sont localement envisageables, voire 200mm notamment entre aux abords des reliefs de l'Hérault, du Gard et de l'Ardèche. Ces cumuls resteront à préciser au cours des prochaines 48h. 

Image title
Carte n°1 :Estimation des cumuls par le modèle LAMMA.


    Conséquences : Après une période de sécheresse assez prononcée, de tels orages ne seront pas sans conséquence. Un risque de ruissellements urbains parfois intenses est à craindre, sous les systèmes orageux les moins mobiles. Les ruisselements pourraient être accentués par ce que l'on appelle un phénomène  de battance en hydrologie, qui se caractérise par un accentuation des écoulements fluviaux de surface lorsque des sols très secs et peu recouverts forment une croûte imperméable. Par ailleurs les cours d'eau du réseau hydrologique secondaire pourront subir une mise en charge importante. Ce risque de crues restera à préciser dans les prochains bulletins. 

A l'heure de rédaction de ce bulletin, la survenue d'un épisode méditerranéen exceptionnel est jugé plutôt faible. Néanmoins, il existe un risque non négligeable de phénomènes violents, avec inondations locales.  Bien évidemment, la situation sera à suivre en temps réel sur notre compte Twitter et notre page Facebook.

http://www.meteolanguedoc.com/

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents