Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Greffe de tête sur le corps d'un mort : un patient est volontaire

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 1 Septembre 2016, 10:12am

Catégories : #Sciences

Le neurochirurgien italien Sergio Canavero avait affirmé en 2015 qu'une greffe de tête serait réalisable en 2017. Aujourd'hui, un patient russe atteint d’une maladie grave se porte volontaire pour cette opération éthiquement discutable.
 
Greffera-t-on bientôt le corps d'un autre sous une tête encore bien vivante ? Oui, selon le neurochirurgien italien Sergio Canavero. © Dmitry Kalinovsky, Shutterstock
Greffera-t-on bientôt le corps d'un autre sous une tête encore bien vivante ? Oui, selon le neurochirurgien italien Sergio Canavero. © Dmitry Kalinovsky, Shutterstock
 

Valery Spiridonov est un homme russe de 31 ans souffrant d’une maladie génétique rare et mortelle : la maladie de Werdnig-Hoffmann, qui se caractérise par une grave faiblesse musculaire et la dégénérescence des neurones moteurs. Il est volontaire pour fournir sa tête à l’opération envisagée par Sergio Canavero et Xiaoping Ren, un chirurgien chinois.

Comme l’explique le neurochirurgien italien Sergio Canavero dans The Atlantic, l’opération qui aurait 90 % de chances de réussite nécessiterait 80 chirurgiens et coûterait 10 millions de dollars. En janvier dernier, les deux médecins ont affirmé avoir réalisé avec succès une greffe de tête chez le singe. Le chirurgien chinois est aussi l’auteur de plusieurs articles décrivant des opérations de greffe de tête chez la souris.

Janlou Chaput, Futura-Sciences

La science rattrape peu à peu la fiction. Certes, nous n'en sommes pas encore à ranimer les morts comme l'a réussi le docteur Frankenstein dans le livre de Mary Shelley, mais on touche du doigt des fantasmes que seuls les romans pouvaient se permettre de traiter, comme transférer sa tête dans un autre corps.

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents