Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le champ magnétique très ancien de la Terre enfin expliqué ?

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Septembre 2016, 10:08am

Catégories : #Magnétosphère

Le champ magnétique de la Terre est causé par la croissance de la graine solide du noyau. Cependant, celle-ci n'existe que depuis 1 milliard d'années. Alors comment expliquer le champ magnétique précoce remontant à au moins 3,45 milliards d'années ? Des prédictions théoriques existent, mais pour la première fois, des chercheurs ont réalisé des expériences qui les confirment. Ces travaux, menés par une équipe internationale de chercheurs de l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP: CNRS / IPGP / Université Paris Diderot) et de l'University of California Santa Cruz, ont été publiés récemment dans la revue Nature.
 


© Antoine Pitrou, IPGP.


La solidification du noyau au centre de la Terre, et la croissance de cette graine solide, sont les moteurs du champ magnétique actuel (geodynamo). En effet, le fer rejette les éléments légers de la graine solide et les concentre dans le noyau liquide ; ces derniers étant légers remontent par convection à la surface du noyau ; c'est ainsi qu'est alimentée la geodynamo moderne.

Cependant, la graine est trop jeune (environ 1 milliard d'années) pour expliquer lesobservations paléo-magnétiques qui indiquent l'existence d'un champ magnétique sur Terre remontant au moins à 3,45 milliards d'années, voir 4,2 milliards d'années.

Des prédictions théoriques proposent que l'exsolution d'oxyde de magnésium dans le noyau puisse constituer une source importante d'énergie pouvant produire une dynamo ancienne. Encore faudrait-il que cet oxyde de magnésium ait été incorporé au noyau lors de sa formation.

Dans cette étude récemment publiée dans Nature, les chercheurs viennent de prouver expérimentalement que l'oxyde de magnésium peut se dissoudre dans le fer aux très hautes températures rencontrées lors de la formation du noyau. En modélisant la formation du noyau, ils montrent que des événements de températures extrêmes lors de la formation de la Terre, comme l'impact géant ayant formé la Lune, peuvent apporter des quantités importantes d'oxyde de magnésium au noyau. Cet oxyde de magnésium peut donc bien avoir été incorporé au noyau de la Terre et, en refroidissant, avoir généré ce champ magnétique très ancien.
 

Techno-Science.net.     

Source: CNRS-INSU

Commenter cet article

didier yves 23/09/2016 21:34

Toutes ces explications me paraissent bien tirées par les cheveux. D´abord on nous dit que les astres se forment par une concentration de gaz et de poussières qui sont dans l´espace et ensuite on nous dit qu´il y a n noyau dur aimanté qui tourne au centre de la terre comme un gyrocompas. Tout ça avec des poussières qui se seraient concentrées on ne sait trop comment. Pour moi c´est de la mauvaise science fiction.

Nous sommes sociaux !

Articles récents