Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Paris préfère ne pas rencontrer le dalaï-lama

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 15 Septembre 2016, 06:42am

Catégories : #Société

Lors de sa visite en France entamée lundi, le leader spirituel tibétain ne rencontrera aucune autorité politique. Une conférence à Sciences Po a même été annulée

 

La visite en France du dalaï-lama est «pastorale». Tels sont les éléments de langage des autorités françaises pour justifier le fait que le leader spirituel tibétain, arrivé dans l’Hexagone lundi pour un séjour d’une semaine, ne sera pas reçu par le gouvernement. Conséquence semble-t-il de cette extrême prudence officielle, largement liée au mécontentement exprimé par la Chine: l’annulation suspecte d’une conférence publique de l’intéressé à Sciences Po mardi.

Tout avait pourtant été préparé pour que le Prix Nobel de la paix 1989 s’exprime dans le grand amphithéâtre de cet établissement parisien considéré comme le passage obligé des élites politiques françaises. L’ancien ministre de la Justice Robert Badinter, qui avait prononcé la leçon inaugurale universitaire 2015, envisageait même de lui confier une «leçon» identique. Raté: après avoir figuré un temps sur le programme officiel de la visite, le rendez-vous de Sciences Po a disparu. Raison? Le dalaï-lama doit tenir ce mercredi matin une réunion publique au Collège des Bernardins, autre institution de référence, à laquelle participeront les étudiants de Sciences Po.

L’évidente gêne des autorités françaises n’empêchera pas la visite du leader tibétain d’être très visible, cinq ans après sa dernière venue en France. Outre une conférence à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Langues O), celui-ci doit aussi s’exprimer à la maison des avocats, et rencontrer la communauté tibétaine en exil au Palais des Congrès de Paris, avant de rejoindre Strasbourg où il séjournera du 14 au 18 septembre. Une rencontre avec la jeunesse, très attendue, aura lieu jeudi dans la cité alsacienne, après une prise de parole devant l’Assemblée permanente du Conseil de l’Europe.

La timidité de François Hollande envers le dalaï-lama apparaît d’autant plus problématique que son prédécesseur Nicolas Sarkozy avait causé l’ire de Pékin en acceptant de le rencontrer à Gdansk (Pologne) en décembre 2008, quelques mois après les Jeux Olympiques organisés dans la capitale chinoise. En avril 2008, de passage à Paris, le leader tibétain n’avait en revanche pas été reçu à l’Elysée.

L’actuel gouvernement français est déjà critiqué pour son attitude complaisante envers certains gouvernements peu soucieux des droits de l’homme, comme le régime militaire au pouvoir en Egypte, client important de l’armement «Made in France». Le dalaï-lama devrait par ailleurs à nouveau se rendre en Suisse en octobre. En mars dernier, lors d’une rencontre à Genève sur les droits de l’homme et le rôle de la société civile, sa présence avait provoqué une demande de boycott de la Chine. Mais ni cette rencontre, ni le rassemblement d’environ 2000 tibétains sur la place des Nations, face à l’entrée du quartier général de l’ONU, n’avaient été annulés.

Interrogé sur l’absence de contact officiel, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a répété hier que la visite «pastorale, à dimension religieuse, n’imposait pas d’entretiens avec les autorités». Le message du dalaï-lama devrait néanmoins être à forte tonalité politique puisqu’il focalisera sur le dialogue interreligieux et la cohabitation harmonieuse entre les différentes communautés, à un moment où les fractures provoquées par la menace terroriste islamique sont de plus en plus grandes en France.

À propos de l'auteur

Commenter cet article

boran 16/09/2016 04:56

un charlatan qui passe sa vie a ne rien faire et a etre nourri , blanchi, vetu, loge gratuitement, alors qu'il touche des dollars comme son frere tous 2 agents de la CIA , informez vous .
ces discours apparemments doux et sensibles ont ete etudies par coeur afin de paraitre bien aux yeux du monde , entamer un dialogue nourri et sans relache , ce type vous montrera son vrai visage.

Arnaud 15/09/2016 20:30

Pas plus mal que ce pauvre type ne vienne pas en France

Tonton Marcel 15/09/2016 11:24

Faites la guerre, pas la paix. La guerre ça fait vendre des armes, la paix ça ne fait rien vendre.
En plus à l'heure actuelle où les Chinois rachètent tout en France et où pratiquement tout est Mède ine tchaïna, pensez bien que la France n'a pas vraiment envie de se mettre la Chine à dos :-)

yvan 15/09/2016 08:14

a l'image de hollande /sarko usa et compagnie regne de la betise humaine faites la guerre pas l'amour,le respect ,la paix !! c'est pas bon...tralalatralala

Nous sommes sociaux !

Articles récents