Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


DES CENTAINES DE POLICIERS CRIENT LEUR "RAS-LE-BOL" EN PLEINE NUIT SUR LES CHAMPS-ELYSÉES

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 18 Octobre 2016, 06:08am

Catégories : #Société

MOBILISATION - Dix jours après l'attaque de Viry-Châtillon, des centaines de policiers ont manifesté leur "ras le bol" dans la nuit de lundi à mardi, en perturbant la circulation sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris.

Ils se sont passés le mot par téléphone, mail et SMS : dans la nuit de lundi à mardi, plusieurs centaines de policiers ont perturbé la circulation sur les Champs-Elysées à Paris, pour exprimer leur mécontentement, dix jours après l'attaque contre des policiers à Viry-Châtillon (Essonne). 

 

Venus de toute l’Île-de-France, ces agents, circulant en voiture de police ou en véhicule banalisé, ont débuté leur manifestation nocturne à l’entrée de l’hôpital Saint-Louis, où est toujours hospitalisé l’adjoint de sécurité grièvement blessé le 8 octobre par un jet de cocktail Molotov en Essonne. "C’est un ras le bol général", a pesté l’un d’eux auprès duParisien. "Les policiers en ont par exemple marre de voir leur administration leur répondre que s’ils veulent s’équiper, ils doivent acheter eux-mêmes leur matériel", a-t-il expliqué, avant que l’une de ses collègues indique avoir elle-même acheté son "gilet tactique 70 euros". 

 

 

Particulièrement touchés par le ministre de l’Intérieur, qui a qualifié les agresseurs de Viry-Châtillon de "sauvageons", les policiers sont à bout et dénoncent un manque crucial de moyens. "La patrouille visée était composée d’un adjoint de sécurité et d’un gardien de la paix, c’est illégal. Normalement, il doit y avoir deux gardiens par patrouille, c'est dans les textes", a affirmé un policier cité par le quotidien. La manifestation aurait été organisée sans l’aide d’aucun syndicat. Pour symbole, les policiers ont chanté l'hymne national, comme en témoignent les images de Rémy Buisine sur Twitter.

 

Commenter cet article

loupennois 18/10/2016 18:17

pauvres flics, arreter votre cinéma vous faite rires tous ces cafards qui vous prennent pour des truffes
arreter de vous plaindre c'est votre travail de vous faire agresser et insulter par ces batards depuis 40 ans vous laisser faire vous fermer les yeux et maintenant que cela se retourne contre vous vous manifester aller plutot casser les couilles a vos responsables qui vous envois a la mort

Pitchou 18/10/2016 10:23

Serait on au bord de l'insurrection policière ?

Il serait grand temps que les forces de l'ordre et le peuple français appliquent la Constitution du 4 octobre 1958 qui est en vigueur concernant l'article 68-1 :

"De la responsabilité pénale des membres du gouvernement
Les membres du Gouvernement sont pénalement responsables des actes accomplis dans l'exercice de leurs fonctions et qualifiés crimes ou délits au moment où ils ont été commis.
Ils sont jugés par la Cour de justice de la République.
La Cour de justice de la République est liée par la définition des crimes et délits ainsi que par la détermination des peines telles qu'elles résultent de la loi."

Les policiers ont pourtant un droit légal mais dont ils se servent jamais :

http://rue89.nouvelobs.com/2009/09/25/refuser-un-ordre-illegal-devoir-un-peu-oublie-des-policiers-119278

Depuis plusieurs décénnies, c'est la population qui endure la criminalité et la délinquance de la racaille des banlieues. Depuis longtemps, les forces de l'ordre savent très bien ce qui se passe mais ont préféré fermer les yeux et continué sans moufeter à servir de bras armé au pouvoir. Les voilà maintenant au pied du mur car la situation les a rattrapés et c'est à leur tour. Désolé mais ce n'est pas à la population de protéger les policiers. C'est à eux de prendre leurs responsabilités, de faire preuve de courage et de se rebeller contre leur hiérarchie qui les traite comme de la chair à canon, tous comme les honnêtes gens d'ailleurs. Si enfin, les forces de l'ordre refusaient cette politique inique dont notre société est en train de crever, nul doute que la population serait unanimement derrière eux.
Policiers, gendarmes et militaires, il est grand temps de virer votre cutie. N'oubliez pas que sans vous, les salopards qui nous dirigent et ne se gênent pas de nous sacrifier pour les intérêts d'un lobby étranger ne sont rien sans vous. Réfléchissez bien à ça et agissez au lieu de vous lamenter.
Aide toi et le ciel t'aidera !

blanche albertas 18/10/2016 09:34

Comment se fait-il qu’après cette mise a mort programmée pour casser voire bruler du flic, les médias n'ont pas le décence de nous informer de l’état des victimes même plusieurs semaines après les faits????Comment se fait-il que pour mieux se protéger les policiers doivent payer leur matériel? Sont-ils devenus des boucs émissaires sur l'autel de la désinformation..dans ce pays?
.

Nous sommes sociaux !

Articles récents