Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Des scientifiques ont trouvé une terre de géants en Irlande du Nord grâce à la génétique

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 20 Octobre 2016, 14:40pm

Catégories : #Sciences

Nature19758-f1

 

Quel pourcentage d'individus d'une même espèce meurt par l'action meurtrière d'un membre de la même espèce? 
Réponses dans une étude"Les racines phylogénétiques de la violence meurtrière humaine", un travail de recherches portant sur 600 études couvrant de la préhistoire à ces derniers siècles.

40% des mammifères se tuent entre membres d'une même espèce.
La moyenne est de seulement 0,3% de morts de mammifères causés par des membres de la même espèce.
La violence meurtrière est plus effective chez certains herbivores que chez des carnivores !
Cependant c'est un petit carnivore qui détient le record: le suricate, espèce sociale développant pourtant un comportemant altruiste mais pratiquant l'infanticide.

Les espèces apparentées ont tendance à avoir de très proches niveaux de violence.
Les primates sont particulièrement violents parce que à la fois territoriaux et sociaux: ces deux facteurs fournissent mobile et occasion de meurtres.
Proportion de gorilles de l'est tués par d'autres gorilles de l'est: 5%
Proportion de chimpanzés tués par d'autres chimpanzés: 4, 49%

Proportion d'individus du genre Homo tués par d'autres Homo : environ 2%

Vignette: Arbre montrant l'estimation phylogénétique du niveau d'agression mortelle allant du jaune clair (pacifique) au rouge foncé (violent ) chez les mammifères non humains ( n = 1.024 espèces de 137 familles)

Deux médias français en parlent:
- http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/evolution/le-plus-meurtrier-des-mammiferes-est-le-suricate-loin-devant-l-homme_105328
- http://www.atlantico.fr/decryptage/etude-montre-comment-homme-fait-partie-especes-plus-violentes-envers-elles-memes-jose-maria-gomez-reyes-2836934.html/page/0/1

Notre histoire évolutive explique la violence chez les êtres humains mais ils ne sont pas les plus meurtriers des mammifères, ni même des primates.

La violence meurtrière humaine est atténuée par des facteurs écologiques et culturels, comme le type de l' organisation socio - politique.

Malgré le ressenti actuel, il y a déclin historique de la violence humaine au cours des derniers siècles.

http://www.humanite-biodiversite.fr/

Commenter cet article

désopilant 21/10/2016 10:41

Mais pas du tout!! Tout le monde sait que c'est le fennec qui est le plus cruel...ils égorgent les éléphants, après s'être introduit dans leurs anus et ressorti par leurs trompes le tout en quelques secondes...et en 2ème place il y a les hamsters qui on exterminé les hamsters à poils long (les angora), là on parle même de génocide, 6 000.000 de morts dans des camps... les roues était fixés pour qu'ils ne puissent pas tourner, ce qui provoqua une hécatombe...et je ne vous parle pas du lamantin! ( grand herbivore en puissance) ...quelle cruauté ce règne animal!...heureusement que le ridicule ne tue pas!

Cassie 20/10/2016 22:36

Le titre n'a vraiment rien à voir avec le contenu, c'est voulu??

Lio 26/10/2016 07:20

Aucun rapport avec la choucroute. ...faut arrêter la gandjah

Nous sommes sociaux !

Articles récents