Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Entre le 8 et le 24 octobre, pas moins de 6 pluies d'étoiles filantes seront visibles en plein ciel. Le show promet d'être grandiose !

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 7 Octobre 2016, 18:17pm

Catégories : #Espace

Depuis toujours, les astres, et en particulier les étoiles filantes, passionnent. Avec 6 pluies de météores prévues, le mois d’octobre sera un véritable rêve éveillé pour les mordus de phénomènes astrologiques. Afin de ne rien rater du spectacle et pour observer chaque passage d’étoiles filantes dans les meilleures conditions, nous avons compilé toutes les informations à savoir.

Tout d’abord, bien qu’ils soient tous aussi intéressants les uns que les autres d’un point de vue scientifique, sachez que les six rendez-vous n’auront pas le même impact visuel. En effet, certains seront d’une intensité faible en termes de luminosité, tandis que d’autres auront presque de quoi vous éblouir. C’est notamment le cas des Orionides ou des Taurides. Allez, sans plus attendre, voici en détail tous les événements qui seront observables dans le ciel en octobre :

@thechive

 

Les Draconides (pic le 8 octobre)

Également appelées les Giacobinides du fait qu’elles proviennent de la comète Giacobini-Zinner, cette pluie d’étoile est de passage chaque année. En 2015, elles sont apparues en grande quantité puisqu’il était possible d’en apercevoir entre 10 et 20 par heure. En revanche, pour ce mois-ci, les prévisions ont été nettement revues à la baisse. Selon le réseau français d’observation de météores, la fréquence serait plutôt à 1 par heure pendant toutes les nuits que durera le phénomène.

Autre élément à prendre en compte : dû à leur faible luminosité, il faudra être dans le noir total pour profiter du spectacle. Enfin, pour celles et ceux qui prévoient de tenter l’expérience, notez que les Draconides seront visibles pendant quatre nuits, du 6 au 10 octobre.

 

 

Les Taurides Sud (pic le 10 octobre)

Voici un phénomène particulièrement impressionnant. Les Taurides, aussi connues sous le nom de « boules de feu d’Halloween », sont un amas météorique issu de la désintégration de la comète de Encke. Cette dernière a beau s’être désagrégée il y a 20 000 à 30 000 ans, ses résidus continuent de voyager à travers la galaxie.

Si avec une fréquence d’environ 5 par heure, les Taurides ne sont pas les étoiles filantes les plus nombreuses, elle possède d’autres qualités. Par exemple, il n’est pas rare qu’elles soient très brillantes (un peu à l’instar de la Lune, ndlr) et qu’elles laissent derrière elles de la poussière colorée. Un effet visuel accentué par leur vitesse importante de 27 kilomètres par seconde. Bref, un régal pour les yeux ! Bien que le pic d’observation soit prévu pour le 10 octobre, le spectacle sera visible jusqu’au 20 novembre.

 

 

Les Delta Aurigides (pic le 11 octobre)

Il existe assez peu d’informations précises concernant les Delta Aurigides. Découvertes en 1979, on sait que ces météores se déplacent à une vitesse de 64 kilomètres par seconde. Selon les moyennes de comptage réalisées sur les années précédentes, il est possible d’en apercevoir 3 par heure. Quant à leur luminosité, elle varie beaucoup d’un passage à l’autre, il est donc particulièrement difficile de la prévoir. Si vous ne voulez prendre aucun risque et mettre toutes les chances de votre côté, l’idéal est quand même d’être dans l’obscurité complète.

Si vous choisissez de tenter votre chance avec ce phénomène, prenez note : les Delta Aurigides sont observables du 10 au 18 octobre, avec un pic d’activité le 11.

 

 

Les Epsilon Géminides (pic le 18 octobre)

Connus depuis plus d’un siècle (découvertes en 1899, ndlr), ces météores sont issus de la comète à longue période C/1964N1, également appelée Ikeya. Avec une vitesse de croisière à plus de 70 kilomètres par seconde, on peut dire que les étoiles filantes qui en résultent sont extrêmement rapides. Seul hic, elles sont assez peu nombreuses : 2 par heure maximum.

Selon les prévisions, bien que le meilleur moment pour les regarder dans le ciel soit le 18 octobre, les Epsilon Géminides seront visibles jusqu’au 27 octobre.

 

 

Les Orionides (pic le 21 octobre)

Il s’agit sans doute du phénomène à ne pas rater ! En plus d’être réputés comme particulièrement lumineux, ces météores issus des débris de la célèbre comète de Halley ont l’habitude de se montrer très nombreux. Par exemple, en 2006, on avait pu observer jusqu’à 70 étoiles filantes par heure, soit plus d’une par minute. Pour cette édition 2016, le cru ne devrait pas battre ce record incroyable, mais les scientifiques prévoient quand même environ 30 apparitions par heure.

Découverts en 1839, les Orionides sont parmi les pluies d’étoiles filantes les plus belles à observer. Elle sera visible du 2 octobre au 7 novembre, avec un pic daté au 21 octobre. Soyez au rendez-vous !

 

 

Les Minorides (pic le 24 octobre)

Pour finir le mois, les plus passionnés pourront pointer les yeux vers le ciel afin d’observer les Minorides. Le groupe de météores passera à proximité de la Terre entre le 19 et le 27 octobre, c’est à ce moment qu’il sera visible des spectateurs. Mais attention, les spécialistes attendent seulement deux étoiles filantes par heure. Et encore, sachant qu’elles sont peu lumineuses, il faudra être particulièrement attentif !

 
Source : Astrofiles

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents