Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La voiture électrique qui se recharge toute seule au soleil !

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 19 Octobre 2016, 13:11pm

Catégories : #Environnement

Bonne nouvelle dans le paysage de la voiture électrique : une start-up allemande vient de créer la première voiture capable de se recharger « toute seule », grâce à l’énergie solaire. Une innovation qui pourrait permettre à terme à ce type de véhicule de prendre son envol sur les marchés internationaux, alors que celui-ci est depuis longtemps freiné par le manque d’infrastructures adéquates. 

Alors que le réchauffement climatique et la pollution de l’air liés à nos habitudes de consommation deviennent de plus en plus problématiques, il devient urgent de trouver des alternatives respectueuses de l’environnement. Développée depuis de nombreuses années maintenant, la voiture électrique est une alternative plausible et efficace à nos vieilles voitures essence et Diesel polluantes. Si le coût écologique de la production d’une voiture électrique reste important et donc non négligeable, son bilan sanitaire local reste infiniment positif, notamment en matière d’assainissement de l’air comme le démontrent les pays avant-gardistes en la matière. Cependant, le manque d’infrastructures de recharge et quelques lacunes persistantes en termes d’autonomie font que le véhicule n’a toujours pas envahi nos routes et nos villes.

Pour remédier à ce retard occidental, certains pays, comme le Japon, ont mis en place des politiques ciblées et développé un réseau efficace de bornes de recharges. Dans l’archipel nippon, on trouve déjà davantage de bornes de recharge que de stations essence ! En matière de technologies, les récentes batteries s’avèrent de plus en plus efficaces, offrant une autonomie accrue aux derniers modèles de voitures électriques. De façon plus radicale, une start-up munichoise se propose aujourd’hui de mettre du plomb dans l’aile aux arguments de ceux qui roulent encore à l’essence parce qu’ils ne veulent pas prendre le risque de « se retrouver en rade » à cause d’une batterie déchargée. L’idée : développer et mettre sur le marché un véhicule capable de se recharger à la simple énergie solaire.

01_sion_voiture_soleil

02_sion_voiture_soleil

L’énergie solaire au service de la mobilité nouvelle génération

Équipée de 7,5 m2 de panneaux solaires, Sion — comme elle a été baptisée par ses créateurs, les ingénieurs de la start-up Sono Motors — pourrait marquer une nouvelle page dans l’histoire de la mobilité. Si elle se recharge également comme toute autre voiture électrique banale, Sion possède la capacité de produire assez d’énergie pour rouler quelques 30 kilomètres additionnels par jour. Un chiffre qui n’est pas anodin, et qui pourrait permettre à une quantité importante d’individus de réaliser leurs déplacements quotidiens gratuitement, particulièrement s’ils vivent en ville. En effet, en France, la distance domicile-travail moyenne est de 25,9 km. Mais pour la moitié des salariés du pays, elle est inférieure à 7,9 kilomètres. Laisser sa voiture sur le parking suffirait ainsi à faire un petit plein d’énergie, et ce totalement gratuitement. Il ne va pas sans dire qu’il s’agirait là aussi d’une bonne assurance contre la panne sèche : à l’heure du solaire, une fois la technologie maitrisée, ce genre de problèmes ne devrait plus exister à long terme.

Sion, c’est aussi le fruit d’un projet collectif. Financée avec succès sur la plateforme participative Indiegogo, les premiers prototypes de Sion pourraient être prêts pour les tests à la mi-2017. L’occasion pour les donateurs les plus généreux parmi le petit millier qui a participé de s’essayer pour la première fois à la conduite du fameux véhicule, qui a été pensé avec un souci d’utilité tout particulier. Ainsi, les spécificités de la voiture lui permettront en outre de convenir au transport familial, avec six sièges dans l’habitacle. Son autonomie est estimée à 120 km pour le modèle « Urban », et à 250 km pour le modèle « Extender » qui sera commercialisé à un prix de 16 000 euros. La batterie, quant à elle, pourra se charger à hauteur de 80% en l’espace d’une demi-heure à peine via le réseau habituel. De quoi rassurer les sceptiques. Trop beau pour être vrai ? Il faudra attendre quelques mois pour en avoir le cœur net.

03_sion_voiture_soleil

Une voiture verte dans l’air du temps

Les développeurs de Sion ne se sont pas arrêtés en si bon chemin dans la mise au point du véhicule vert de demain. Désireux de participer activement à la protection de l’environnement et à la lutte contre l’obsolescence, Navina, Jona et Laurin, les fondateurs de Sono Motors, ont agrémenté leur voiture d’une technologie innovante qui contribue à la filtration de l’air autant au profit du voyageur que des habitants. Ainsi, l’air de l’habitacle est filtré et l’humidité contrôlée grâce à un lichen spécial (champignon) qui absorbe l’eau et les particules présentes dans l’air. Le système nommé « breSono » permet la climatisation naturelle du véhicule, mais aussi de filtrer les microparticules qui circulent en quantité dans les métropoles du monde entier.

À côté de cela, les trois jeunes ingénieurs automobile ont mis au point le « reSono system », qui permet une maintenance facilitée du véhicule notamment via un guide d’entretien open-source disponible en ligne. Toutes les pièces détachées peuvent être commandées sur internet dans une volonté de longévité du véhicule et de lutte contre l’obsolescence. Des vidéos tutorielles seront également mises à disposition gratuitement afin de permettre à chaque utilisateur de réparer lui-même sa voiture dans le cas où celle-ci rencontrerait un problème. Rappelons que libérée de nombreux éléments mécaniques d’un moteur à combustion, une voiture électrique est généralement plus durable et moins susceptible de rencontrer des pannes.

Pas chère, écologique, axée sur l’open-source et fruit d’un financement collectif, la Sion semble avoir tout pour plaire. Ses concepteurs ont d’ailleurs réussi à récolter quelques €245,975 sur IndieGogo. Cependant, la plateforme de financement collectif ayant déjà rencontré quelques déconvenues, le projet questionne : est-il vraiment réalisable ? n’est-il pas trop ambitieux ? la technologie solaire est-elle prête à relever ce défi ? comment une petite entreprise pourrait-elle rivaliser avec les géants de l’industrie automobile en matière de prix ? Rendez-vous en 2018 pour en avoir le cœur net !

 

 


Sources : SonoMotors.com / IndieGogo.com / Wedemain.fr

Commenter cet article

vigilman 20/10/2016 04:25

l'automobile est une trop grosse source a argent pour que ce genre de d'automobile soie un jour commercialisé .

Nous sommes sociaux !

Articles récents