Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Liberté de la presse ! La vidéo qui remet les choses en place…

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 17 Octobre 2016, 09:46am

Catégories : #Nouvel ordre mondial

Depuis janvier 2015, 24 journalistes ont été tués dans le monde. 158 journalistes et 176 blogueurs citoyens furent également emprisonnés… En cette journée mondiale de la liberté de la presse du 3 mai, et afin de nous en souvenir chaque jour du reste de l’année, prenons un instant pour considérer le travail de ceux qui nous informent de manière indépendante au quotidien.

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, a déclaré : « Un journalisme de qualité permet aux citoyens de prendre des décisions éclairées quant au développement de la société. Il contribue également à dénoncer les injustices, la corruption et les abus de pouvoir. Pour cela, le journalisme doit être capable de s’épanouir dans un environnement permettant un travail indépendant, sans ingérence excessive et dans des conditions de sécurité. »

En effet, pouvoir écrire ces lignes de manière indépendante, sans risquer pour sa vie, sa famille ou sa stabilité, reste un chance exceptionnelle à l’échelle planétaire. A peine 17 % de l’humanité peut jouir à ce jour de cette liberté presque totale. Et dans un contexte où « le journaliste » est de plus en plus détesté, les rares médias indépendants peinent le plus souvent à simplement vivre de leur travail. Ils sont pourtant les vecteurs essentiels d’un monde libre et conscient. Ils sont ces citoyens, professionnels et anonymes sur le terrain et derrière leurs écrans qui demain dévoileront un nouveau Swissleaks, les exactions d’un quelconque fortuné où un scandale environnemental…

La vidéo

L’Association Mondiale des Journaux et des Éditeurs de Médias d’Information (WAN-IFRA) propose ici un court-métrage offrant un aperçu de la lutte invisible du droit d’informer. Une lutte qui s’est trop souvent soldée, dans l’histoire de l’humanité, par la disparition de nombreux journalistes, blogueurs et crieurs d’alertes. Prenons l’instant de la réflexion et soutenons les médias libres et indépendants. Voici une traduction complète du film présenté par l’association :

« Imaginez un monde sans droit d’informer, de rendre compte, d’enquêter, de contester ou d’exprimer une opinion. Un monde où les ténèbres s’insinuent dans tous les coins et les recoins de la vie, où la vérité est frappée d’anathème et où le pouvoir de la connaissance est tout simplement inconnu.

Imaginez ce monde sans liberté d’expression et sans personne pratiquement pour la défendre. Un monde où l’impunité règne pour des crimes innommables dont des millions de gens sont victimes. Des actes odieux qui réduisent au silence les détracteurs et sèment la peur et la violence arbitrairement. Des délits contre lesquels les gouvernements ne veulent rien entreprendre, où la loi et l’ordre deviennent négociables et où la justice fait place à une spirale de répression cauchemardesque.

Un monde où les hommes et les femmes sont bannis de leurs foyers et considérés comme les ennemis des États à la construction desquels ils avaient consacré leur vie.

Un monde où la corruption touche les autorités, celles-là même qui sont censées protéger. Un monde où votre voix n’est pas entendue, votre opinion rejetée et votre intérêt bafoué.

Un monde où ceux qui défendent la vérité, informent et dénoncent la tyrannie sont les cibles, emprisonnés, torturés et réduits au silence. Un monde où la peur des représailles est omniprésente, au détour de chaque mot et de chaque ligne, où l’autocensure est la seule règle.

Un monde qui qualifie volontiers la presse indépendante de fléau à éradiquer, où la pauvreté, la guerre, le viol, la corruption, la traite d’êtres humains, l’esclavage et le génocide sont monnaie courante, mais n’ont pas le droit d’être couverts.

Pour plus de cinq milliards et demi de personnes, c’est une réalité, c’est le monde dans lequel ils vivent aujourd’hui.

Vous le savez parce que vous faites partie des 17 % de chanceux qui jouissent d’une liberté d’expression sans limites.

Vous le savez et c’est votre force. Utilisez-la pour nous aider à faire avancer les choses.

Depuis plus de 60 ans, cette association est intimement convaincue que les journaux libres et indépendants jouent un rôle essentiel dans le maintien de sociétés libres et le respect des droits de l’homme.

Il n’est ni facile ni simple d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Notre détermination à lutter pour défendre les droits et les libertés destinés à tous, mais dont si peu de gens profitent, devrait cependant inciter tous ceux qui s’intéressent aux droits de l’homme à promouvoir une presse libre et indépendante à travers le monde.

Une presse libre est au cœur même du droit à la liberté d’expression fournissant une arme de premier plan lorsqu’il s’agit de sauvegarder l’accès à la connaissance et à l’information dans l’esprit de l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Une presse libre est un moyen qui permet de faire éclater au grand jour tous les cas de violation de ce droit qui est le plus fondamental de tous.

Elle montre que tout le monde, et pas seulement une minorité, a le droit de critiquer les autorités, de leur demander des comptes et de les traduire en justice.

Bref, la liberté d’expression est le premier de tous les droits.

Or dans le monde entier, les médias et leur personnel sont en butte à toutes sortes de violences physiques et de persécutions de la part des pouvoirs publics, de criminels ou de terroristes. Les agressions sont quotidiennes – et souvent mortelles – pour ceux qui défient les gouvernements, rendent compte de conflits ou enquêtent dans des affaires de corruption et sur des crimes.

Il s’agit d’éditeurs, de rédacteurs et de journalistes courageux qui, malgré les représailles, continuent d’informer et de répéter au public qu’il a le droit de savoir.

Ensemble, nous pouvons faire sortir des ténèbres les régions du monde les plus sinistres et veiller à ce que ces voix ne soient jamais réduites au silence et que leurs propos soient toujours entendus. Rejoignez-nous pour que la liberté de la presse devienne une réalité, pour tout le monde. » (source)


Soutenir la presse alternative

On vous invite à soutenir ceux qui vous informent, que ce soit un blog indépendant comme Mr Mondialisationoù toute autre presse libre de plus grande envergure. Nous citerons de manière non-exhaustive : Acrimed (Action-Critique-Médias), Act Médias, Adiu Sud Gironde, Airelles Vidéo, Altermondes Informations, Alternative Libertaire, Alternatives économiques, Basta Mag, Çafaitdesorde.com, Carmen / Canal Nord, Cassandre/Hors Champ, Citizen Nantes, Com’etik Diffusion, CramCram, CQFD, Démosphère Ariège, Et faits Planète, Fakir, Fokus 21, Fréquence Mistral, Friture Mag, Images et Paroles Engagées, Kaizen Magazine, La Fédération des Vidéos des Pays et des Quartiers (VDPQ), L’Age de Faire, La Lettre à Lulu, Le Canard Enchainé, Le Lot en Action, Le Monde Diplomatique, Les Amis de la Cathode, Les Antennes, Les Pieds dans le PAF, Lalorgnette.info, Le Nouveau Jour J, Le Sans-Culotte 85, Le Ravi, Les Films du Gabian, Les Films du Crime et du Châtiment, Librinfo74.fr, Lutopk, Lyon Média City, Lyon Bondy Blog, Marennes Oléron TV, MédiasCitoyens, Mediapart, Montpellier journal, O2Zone TV, Plus Belles les Luttes, Pourparlers.info, Presse et Cité, Primitivi, Politis, Radio Calade, Radio Couleurs FM, Radio d’Ici, Radio MNE,  Regards2banlieue.tv, Rencontres Médiatiques, Reporterre, Rézonances TV, Riv’Nord, Siné Mensuel, Sisyphe Vidéo, Télà, Télé Sud Est, Thedissident.eu,  Université Populaire pour une Information Citoyenne (UPIC), Video Sur Marne, Zélium. (source liste  + ajouts de notre part)

affiche-de-la-journee-mondiale-de-la-liberte


Source : wan-ifra.org

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents