Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une majorité de Français pour la légalisation du cannabis

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 11 Octobre 2016, 12:10pm

Catégories : #Société

Une majorité de Français pour la légalisation du cannabis

 

C’est une première historique. Quelques heures avant que ne se tienne le Colloque sur la légalisation du cannabis au Sénat le 10 octobre, un sondage IPSOS réalisé à la demande de SOS Addictions, de Sciences Po et du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), révèle que 52% des Français jugent que la vente de cannabis sous le contrôle de l’Etat serait « plus efficace que l’interdiction pour lutter contre le trafic », et cela sans distinction géographiques (grandes villes, zones rurales) ou de profession.

Alors qu’on aurait pu penser que les +35 ans aient un avis différent que les -35 ans, catégorie d’âge représentant le gros des fumeurs de cannabis français, le clivage semble en fait s’opérer chez les 60 ans et + qui sont plutôt réfractaires et ne sont que 41% à être en faveur d’une légalisation (56% pour les -35, 55% pour les 35 à 59 ans).

Le précédent sondage, réalisé en avril 2016, indiquait que 59% des Français étaient contre la légalisation du cannabis. Le changement s’avère donc rapide dans les mentalités, sans doute poussé par les questions de sécurité et de règlements de compte à Marseille et les incessantes et importantes saisies réalisées par les Douanes.

Ce sondage révèle d’autres chiffres intéressants. 84% des Français, une importante majorité, juge que la loi de 1970, qui interdit actuellement la consommation et le commerce du cannabis en France, est inefficace pour limiter le trafic et la consommation de cannabis, de manière unilatérale (classes d’âge, répartition géographique ou profession).

Par ailleurs, à l’approche des élections, une courte majorité de Français, 52%, souhaite que le sujet soit abordé dans la campagne présidentielle à venir et que les candidats prennent position sur l’évolution de la législation sur le cannabis, surtout chez les +60 ans (62%).

25% des 1097 personnes interrogées déclarent avoir consommé du cannabis au cours de leur vie, dont 4% au cours des 12 derniers mois, une portion similaire aux études précédentes sur la consommation de cannabis en France.

Les possibles candidats à l’élection présidentielle n’ont pas tardé à réagir. Benoît Hamon, quis’était déjà positionné pour la légalisation du cannabis, a réitéré sa volonté de légaliser, et non pas simplement dépénaliser, pour tuer l’économie parallèle et ramener la République sur les lieux de trafic.

Nathalie Kosciusko-Morizet, députée LR de l’Essonne et candidate à la Primaire de la droite et du centre, s’est, elle, déclarée en faveur d’une dépénalisation pour « envoyer un signal à la jeunesse, continuer à dire c’est interdit parce qu’on pense que c’est problématique en termes de santé ». Cela permettrait selon elle de se doter de moyens de lutte contre la consommation « moins hypocrites et plus efficaces parce qu’on met une contravention », rejoignant les propositions de Jean-Pierre Raffarin en 2003 et de Nicolas Sarkozy en 2007 (il a fait marche arrière depuis).

Ségolène Royal préfère que la vente de cannabis reste dans les mains des réseaux criminels. « La vente de cannabis par l’Etat, ça voudrait dire qu’on a légalisé le cannabis, j’y suis farouchement opposée » a-t-elle réagi sur iTélé. « Le plus grand service que des adultes peuvent rendre à des jeunes, c’est de leur poser des interdits, de leur donner des explications et surtout de tourner leur activité vers des choses qui les motivent, des choses positives ».

Cécile Duflot, seule politique de premier plan à être présente au Colloque sur la légalisation du cannabis, en a profité pour redire son combat de longue date pour une légalisation du cannabis en France, et partager les paroles de Daniel Vaillant, ancien ministre de l’Intérieur, qui a parlé du « manque de courage et de lucidité sur ce sujet » de ses confrères actuellement en fonction.

Et finalement, Marisol Touraine, qui a pris une petite journée pour se lancer, veut un débat sur le cannabis. Elle explique ce jour dans Libération : « A l’évidence, un débat sur cette question s’impose, mais un débat de santé publique. Dire, comme le prétendent certains, que la consommation ne comporte aucun risque et qu’une évolution s’impose pour des raison d’ordre public, cela me paraît irresponsable, et surtout cela ne règle pas le problème de santé publique.Comme ministre de la Santé, je veux qu’un débat ait lieu. On ne peut pas dénoncer les effets du tabac ou de l’alcool et ouvrir le marché du cannabis. La question de la nature de la sanction doit être posée, en lien avec le renforcement des politiques de prévention ».

Affaire à suivre, donc.

ww.newsweed.fr/

Commenter cet article

Adam 14/10/2016 00:51

La majorité des français sont déjà des drogués puisqu'ils consomment de l'alcool (drogue dure).
L'alcool ! cette dogue dure qui à mis à genoux la société française. Pauvre France !!!!

Pitcchou 12/10/2016 08:55

Les seuls avis cités dans cet article émanent d'individus qui ne sont en aucun cas présidentiables donc sans aucun pouvoir de décision ! Benoît Hamon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Ségolène Royal, Cécile Duflot et Marisol Touraine, tous des parasites que nous supportons depuis trop longtemps et dont l'avis ne vaut que de la crotte ! La légalisation du cannabis n'est qu'un moyen pour l'état de reprendre à son compte des profits colossaux et avoir une meilleure main mise sur la population. Franchement, si les gens croient que la légalisation du cannabis devait se faire pour leur bien, c'est qu'ils n'ont vraiment rien dans le crâne. Avec un pays endetté jusqu'au cou et ne sachant plus comment trouver de la "fraiche", nos soit disant élites essaient juste de à trouver un nouveau moyen de continuer la gabegie à nos dépends !

Collectif REC 12/10/2016 01:52

C'est de la désinformation car je n'ai jamais vu de sondages 50-50. Mise à part pour une éventuelle utilisation thérapeutique, il serait grand temps que le conseil de l'ordre agisse auprès des pouvoirs publics en diffusant un reportage sérieux sur la toxicité du cannabis dont trop de personnes désinformé le prennent à la légère. Si, suivant les doses journalières, le cannabis rend les gens accrocs et surtout à l'état de loque humaine, il ne peut pas y avoir de légalisation. De toutes façons, les pays qui en ont eu recours s'en mordent les doigts et c'est un échec aux Pays Bas. Le risque majeur étant directement lié à l'automobile car si certains se sentent responsables et fument chez eux sans devoir ensuite sortir, combien vont en braver les risques alors que pour l'instant en pleine interdiction, ils sont déjà si nombreux à la faire ? Devons nous accepter autant de risques supplémentaires et donner la vie de nos enfants à ces alcooliques ou drogués qui tuent des milliers de personnes chq années ?

LS 11/10/2016 13:25

Encore des sondages trafiqués pour une volonté d'abrutissement de la population française - Comme par un heureux hasard, on oublie l'inauguration de la salle de SHOOT à PARIS : beau bilan soCIAliste ... Shooter à la connerie depuis 2012

Pitchou 12/10/2016 09:23

Le Conseil de l'Ordre agir auprès des pouvoirs publics ? C'est du domaine du rêve car l'objectif de tout ce beau monde est avant tout de faire du fric. Apparemment, vous ne l'avez pas encore compris ! Il n'y a qu'à voir comment le Pr Joyeux a été sanctionné par ce même Conseil de l'Ordre pour avoir osé dénoncer la survaccination abusive des enfants, les adjuvants dangereux dans les vaccins et avoir dit que les laboratoires pharmaceutiques s'occupent plus de leurs profits que de la santé des patients ! Il faudrait quand même vous réveiller et vous rendre compte que TOUT le système est vérolé. Si vous leur faites encore confiance c'est que ; ou vous êtes sourd et aveugle, ou vous êtes vraiment trop naif. Résultat, les mêmes partis politiques ont joué aux chaises musicales depuis quarante ans à la tête de notre pays et on voit le résultat aujourd'hui. Mais là, le réveil va être drôlement douloureux.....

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/06/14/25097-crise-majeure-lagence-medicament

http://www.medias-presse.info/a-propos-du-professeur-joyeux-le-conseil-de-lordre-des-medecins-au-service-des-lobbies-ou-de-lideologie/60833

http://www.20minutes.fr/sante/1864355-20160613-campagne-choc-medecins-monde-censuree-froisser-industrie-pharmaceutique

KoSmOnAuT 11/10/2016 16:46

Pas besoin d'une plante pour abrutir les gens, il suffit de regarder absolument tous les partis politiques pour s'en convaincre, de purs élevages.
Et pour déniaiser un peu certains, une salle de shoot n'a strictement rien à voir avec le cannabis , perso je préfère voir les seringues des junkies dans les poubelles de la salle de shoot que dans les espaces pour enfants, à croire que certains ont oublié de réfléchir.

Nous sommes sociaux !

Articles récents