Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Comment conserver le cannabis

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 3 Novembre 2016, 17:36pm

Catégories : #Partage

Stockage du cannabis

 

Il arrive parfois de retrouver dans son blouson un pocheton datant d’il y a quelques mois. Celui-la même qui vous a pris des heures de recherche sans jamais le retrouver. Est-il encore fumable et comment le conserver ?

Les ennemis qui détruisent la plante

La lumière : elle endommage les trichomes, éléments essentiels des effets psychoactifs, car ce sont ces glandes qui contiennent le THC. La lampe à UV, souvent utilisée par les producteurs en intérieur, accélère la vitesse de croissance. Mais elle peut aussi abîmer la plante une fois arrivée à maturité. Une fois récoltée, le cannabis ou le chanvre se conservent mieux à l’abri de la lumière.

Le plastique ou le pochon :  Le pochon traditionnel est un réceptacle de beuh assez satisfaisant. Cependant, le cannabis contenu à l’intérieur doit être consommé rapidement. Le pochon laisse passer la lumière, qui comme vu ci-dessus, peut altérer la plante. De plus, si de l’humidité stagne dans le pochon, le matos sera vite attaqué par la moisissure. Ce plastique génère aussi de l’électricité statique, ce qui explique pourquoi une dose de pollen se colle toujours à ses parois.

L’humidité : pour les canna-culteurs, l’humidité est le pire ennemi. Elle provoque l’apparition de moisissure et dégrade la santé de la plante. Pour les adeptes du travail bien fait, le taux d’humidité ne doit jamais dépasser les 65%. En revanche, trop peu d’humidité fragilise et dessèche les trichomes.

Le froid:  Pour celui qui veut de la beuh bien fraîche, le frigo est a exclure a cause de son humidité. Le congélateur peut être une alternative. Cependant le froid transforme les trichomes en glaçon. Attention à la manipulation en la sortant le jour J. L’idéal serait une congélation sous vide, les ingrédients psychotrope ne sont pas altérés sans la présence d’oxygène.

Le chaud : le cannabis doit être maintenu entre 20 et 30 degrés après la cueillette. Une température trop élevée assécherait les cannabinoïdes. Un cannabis stocké près d’une source de chaleur deviendra sec et une fumée épaisse s’en dégagera a la dégustation.

Le top pour stocker du cannabis

Pour les amateurs de grande quantité, les pots en verres sont plébiscités. Un pot en verre solide, à l’abri de la lumière et totalement hermétique. La combinaison parfaite réside dans le lieu de dépôt également. Un placard ou un tiroir loin de toute source de chaleur conviendront parfaitement.

Si vous avez le budget pour investir dans des options plus durables, des humidificateurs à weed comme le Cannaseur existent. Ils fonctionnent de la même façon que les boîtes à cigares et permettent de réguler l’humidité au sein d’un coffre fermé mais aéré.

Pour les amateurs de space-aliments, une consommation rapide est conseillée. En ce qui concerne les concentrés, la conservation ne nécessite aucun effort particulier.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents