Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Du 12 au 21 novembre : trois pluies d'étoiles filantes en 9 jours seulement

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 11 Novembre 2016, 18:34pm

Catégories : #Espace

Alors que les nuits sont de plus en plus longues, on a trouvé une bonne raison de se consoler : entre le 12 et le 21 novembre, pas moins de trois pluies d’étoiles filantes vont s’abattre sur notre atmosphère ! Si vous êtes amateur de phénomènes astronomiques et/ou de spectacles grandioses, voici tout ce qu’il faut savoir.

Ces pluies de météores sont, dans l’ordre d’apparition, les Taurides Nord (peu nombreuses mais lentes et bien visibles), les Léonides (spectaculaires) et les alpha-Monocérotides (imprévisibles). Présentations.

12 Novembre : les Taurides nord.

pluies-etoiles-filantes-novembre-2016-leonides-taurides-alpha-monocerotides-une-2
Source : Shutterstock

Les Taurides nord ont été découvertes en 1869 par Giuseppe Zezioli. Évoluant à une vitesse lente (enfin, quand même à 29km par seconde !) elles sont, comme leurs cousines des Taurides Sud, associées à la comète 2P/Encke.

Les premières Taurides nord tombent depuis le 20 octobre et leur chute se poursuivra jusqu’au 10 décembre. Mais le pic d’observation, c’est le 12 novembre. Cette nuit-là, on devrait en voir environ 5 par heure.

Le phénomène sera tout de même masqué cette année par sa proximité avec la Super-Lune du 14 novembre. En effet, la luminosité plus importante de l’astre lunaire masquera en partie les étoiles filantes les moins lumineuses.

Pour observer les Taurides nord, il faut trouver la constellation du Taureau au-dessus de l’horizon sud-est

17 novembre : les Léonides.

pluies-etoiles-filantes-novembre-2016-leonides-taurides-alpha-monocerotides-3

Crédit photo : Wikipedia

 

L’intérêt populaire pour les Léonides remonte au 17 novembre 1833. Ce jour-là, les météores avaient été si nombreux qu’on ne parlait plus de pluie… mais de tempête ! Des observateurs de la côte Est des États-Unis en avaient observé entre 50 000 et 200 000… par heure !

Les Léonides tombent entre le 6 et le 30 novembre et le pic d’observation sera le 17 novembre. Et, s’il ne faut pas s’attendre au même déluge qu’en 1833 – les pics revenant seulement tous les 33 ans, le prochain étant prévu pour 2032 – on peut quand même espérer, selon les spécialistes, observer 15 météores par heure.

Les Léonides sont issues de la comète Tempel-Tuttle. Pour les voir, il faudra diriger son regard en direction de la constellation du Lion entre le Cancer à l’ouest et la Vierge à l’est.

21 novembre : les alpha-Monocérotides

Crédit photo : Asim Patel / Wikipedia
Crédit photo : Asim Patel / Wikipedia

Ces étoiles filantes sont particulièrement imprévisibles. En général, on en observe une demi-dizaine par heure mais, certaines années, ce chiffre peut dépasser les 400 ! Qu’en sera-t-il cette année ? Pour le savoir, il faudra mettre le nez dehors…

Les alpha-Monocérotides seraient associées à la comète 1943 W1. Elles ont été observées pour la première fois en 1925.

Pour les admirer, il faut trouver la constellation de la Licorne au-dessus de l’horizon sud.

Petit rappel sur les étoiles filantes :

http://pgj.pagesperso-orange.fr/meteor-carte.htm#LEO

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents