Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


EDF REPORTE LE REDÉMARRAGE DE CINQ RÉACTEURS, LE PRIX DE L'ÉLECTRICITÉ FLAMBE SUR LES MARCHÉS

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 3 Novembre 2016, 18:24pm

Catégories : #Economie-politique

A la veille de l’annonce des prévisions hivernales du gestionnaire du réseau d’électricité RTE, EDF a annoncé le report du redémarrage de cinq réacteurs. Conséquence : une nouvelle flambée des prix sur le marché de gros.

Forte tension sur le marché de l’électricité. Déjà inquiets des capacités de production électrique du parc nucléaire à l’approche de l’hiver, les acteurs du marché de gros de l’électricité n’ont pas eu de quoi se rassurer ce jeudi. EDF a en effet communiqué aux fournisseurs le report au 31 décembre prochain du redémarrage de cinq de ses réacteurs, dont les installations Bugey 4 et Gravelines 2 qui devaient initialement reprendre le 30 novembre.  Sont également concernés les réacteurs Tricastin 1, 3 et 4, dont les redémarrages étaient prévus fin décembre. 

Ces sites, comme sept autres, sont concernés par des problèmes de concentrations excessives de carbone au niveau des générateurs de vapeur, pièces essentielles au fonctionnement d’une centrale.  Le 18 octobre dernier, EDF, sur demande de l’Autorité de sureté nucléaire (ASN), avait déjà annoncé l’arrêt de cinq réacteurs en plus des sept prévus initialement. 
Les prix atteignent un nouveau pic

L'annonce d'EDF n’a pas manqué de faire grimper les prix sur le marché spécialisé Epex Spot. En effet, ajoutés aux travaux de maintenance traditionnellement engagés sur les centrales avant l’hiver, ces arrêts réclamés par l’ASN ont porté à environ un tiers le nombre de centrales inactives sur le territoire français. 

Mais ce sont surtout les interrogations pesant sur la conformité des générateurs de vapeur qui alimentent les craintes d’une pénurie d’électricité dans les mois prochains. Et les reports de redémarrage communiqués ce jeudi n’ont pas de quoi calmer les inquiétudes. 

Résultat : le prix du mégawatt/heure (MHw), qui tourne habituellement autour de 40 euros, a bondi ce jeudi à plus de 80 euros dans le courant de la journée. Et la situation pourrait se tendre un peu plus ce vendredi si les prévisions hivernales du gestionnaire du réseau français RTE annoncent une saison rigoureuse, synonyme de forte consommation électrique.

http://www.lci.fr/economie

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents