Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’eau potable est bourrée de médicaments : voici ce que vous devriez boire à la place …

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 15 Novembre 2016, 17:26pm

Catégories : #Santé

L’eau potable est bourrée de médicaments : voici ce que vous devriez boire à la place …

Vous êtes sans doute convaincus, que l’eau du robinet, que vous utilisez par exemple pour faire la cuisine, est une eau potable. Détrompez-vous ! Cette eau n’est pas si potable qu’on pourrait le penser, elle contient d’éventuels composants toxiques.

Difficile à croire, n’est-ce pas ? Mais c’est pourtant une réalité, l’eau dit « potable » est en effet contaminée par les médicaments que nous prenons pour traiter nos problèmes de santé. Comment cela se passe-t-il ? Retrouvez toutes les explications dans cet article.

Les résidus de médicaments polluent  l’eau :

C’est un fait prouvé par les chercheurs, l’eau potable que nous utilisons, contient des résidus de médicaments toxiques pour la santé. L’explication est pourtant très simple. Les médicaments que nous prenons pour guérir nos maladies, ne sont pas totalement utilisés ou dégradé par l’organisme.
De ce fait, nous conservons des résidus de ces médicaments dans nos sels ainsi que nos urines, qui sont ensuite déversées dans les eaux usées. Là, vous demandez une fois de plus, comment ces résidus vont se retrouver dans les eaux potables ? Puisqu’il existe des stations d’épuration pour traiter ces eaux.
Sachez que vous vous trompez une fois de plus. Les stations d’épurations sont équipées pour éliminer les pollutions azotées, carbonées ou encore phosphorées. Cependant, elles n’ont aucune obligation dans leur cahier de charge pour traiter les résidus de médicaments.
Résultat, on retrouve dans les eaux des antibiotiques, des hypolipidémies, des antiinflammatoires non stéroïdiens, des anticonvulsivants, des agents de contraste iodés, des bêtabloquants et des stéroïdes.
Dans son rapport, l’académie nationale de pharmacie française précise que « La présence de traces de substances médicamenteuses ou de leurs dérivés a été largement établie à l’échelle mondiale, en particulier dans les eaux superficielles et souterraines, dans les eaux résiduaires, dans les boues des stations d’épuration utilisées en épandage agricole et dans les sols ».
En outre, Plusieurs autres études réalisées aux Etats-Unis, au Brésil, en Allemagne, en Italie, en Grande Bretagne, en Finlande ou encore au Canada, décrivent des situations similaires.

Voici les conséquences que peuvent avoir cette contamination de l’eau par les résidus de médicaments:

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), estime que la pollution de l’eau par les résidus de médicaments, présente des risques négligeables. Cependant, les chercheurs relèvent trois potentiels risques, à savoir la féminisation des caractères sexuels, la résistance aux antibiotiques et le dérèglement du système endocrinien.
Compte tenu de ces risques, il vaut mieux adopter certaines solutions pour se protéger d’éventuels risques de santé. Pour cela, nous vous conseillons d’acheter un appareil à osmose inverse ou un distillateur d’eau pour la cuisine. Il permet de déprogrammer l’eau et de la débarrasser de toute mémoire toxique.
 

Commenter cet article

alfred 16/11/2016 09:10

oui suis ok avec collectif REC;c'est un gros probleme dont le cercle des toubibs et labos-pharma et ministres de la sante + ecologie se foutent royalement puisque ces derniers nous nourrissent a coup de medicaments ,donc rejets;ce qui ne veux pas dire tout arreter ces medicaments en question,mais mieux gerer et dans l"approche therapeutique voire les alternatives plantes et autres methodes etc...c'est a nous d'etre moins credules puisque avons a faire a des irresponsables dont une seule chose les interessent ; le fric ! par ailleurs dans l'eau du robinet l'on trouve voulu par l'etablishment ;le CHLORE et LE FLUOR tres mortipheres puis metaux lourds et medicaments et meme pesticides (j'inclue chemtrails mortiferes,car retombées sur terre nappe phreatique etc..)
donc hautes pollutions: il nous reste a combiner des solutions :tout ce qui sert de filtres est bon :
osmose inverse +Filtres a sables + a charbon, voire UV pour bacteries virus,voire ceramique a particules argent colloidale et pouvez pousser l'affaire en mettant ou branchant sur votre conduite d'eau proche du robinet un embout dynamiseur rendant votre eau structurée donc bien bien meilleure pour la sante :bref beaucoup a dire sur le sujet.

Collectif REC 15/11/2016 19:14

Attention, à ce jour aucun test ne s'est vraiment avéré positif concernant les appareils à osmose inverse ni les distillateurs d'eau !
Ces derniers ont juste une faible efficacité concernant le filtrage des particules lourdes tel le calcaire.
Mais ils ne sont absolument pas en mesure de filtrer les médicaments ni les pesticides.
En plus la problématique reste axée sur le renouvellement des filtres lié à leurs encrassement.
Il semblerait que les traitements aux UV seraient plus efficaces contre certaines bactéries.

Nous sommes sociaux !

Articles récents