Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Le tremblement de terre en Nouvelle-Zélande était si puissant qu’il a soulevé le fond marin de 2 mètres au-dessus du sol

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 18 Novembre 2016, 16:13pm

Catégories : #Changements terrestres

Le terrible tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a sévi en Nouvelle-Zélande le weekend dernier était si puissant qu’il a fait ressortir le fond marin de 2 mètres au-dessus du sol.

En effet, lorsque le fond marin a été exposé à l’air libre, la vie marine s’y abritait encore et n’a pas eu le temps de fuir. Les habitants du littoral ainsi que les scientifiques, n’avaient jamais rien vu de tel. « Je n’ai jamais vu cela pendant un tremblement de terre, c’est la première fois que nous observons un phénomène pareil », a déclaré le géologue marin Joshu Mountjoy de l’Institut national de l’eau et de la recherche atmosphérique de la Nouvelle-Zélande. « Cela prendra un certain temps avant que les choses reviennent à la normale », ajoute-t-il.

Ce tremblement de terre a fait des ravages au centre de la Nouvelle-Zélande : plus de 1000 habitants et touristes ont été bloqués par les glissements de terrain. Deux personnes ont été déclarées décédées et des dizaines sont blessées. Les effets de ce tremblement de terre ont été si intenses en raison du fait que deux tremblements presque simultanés se sont produits, et ont rompu les failles se situant sur l’île du sud (ces structures tectoniques qui consistent en une zone de rupture, le long desquelles deux blocs rocheux se déplacent l’un par rapport à l’autre).

Il existe maintenant de gros risques que les effets importants de ce tremblement de terre puissent provoquer un ou plusieurs séismes supplémentaires. Cela pourrait arriver n’importe quand, dans les 30 jours à venir.

Mountjoy suspecte que la nature unique du tremblement de terre est la cause de l’exposition étrange du fond marin dans la ville côtière de Kaikoura. Ce phénomène, appelé mouvement co-sismique, en était probablement la cause. En effet, le mouvement co-sismique se produit lorsque des ondes sismiques arrivent toutes en même temps, libérant de grandes quantités d’énergie le long d’une faille.

Les conséquences du séisme peuvent être observées partout à Kaikoura, avec quelques zones où le fond marin se situe encore à un mètre au-dessus du sol et s’étire le long de la côte.

Le géologue sismologue Nicola Litchfield a déclaré que le soulèvement aurait eu lieu pendant 90 secondes à 2 minutes (la durée du tremblement de terre). « Cela aurait été fascinant à observer si le cela avait eu lieu durant la journée », a-t-elle déclaré. En effet, le paysage a changé en un si court laps de temps. Les images ci-dessous montrent le paysage après le séisme.

tremblemment

Crédits : Tonkin+Taylor

tremblement

Crédits : Tonkin+Taylor

« Ce n’est pas simplement une rupture unique d’une faille, mais le tremblement a éclaté de multiples parties des failles tout le long de la côte », a déclaré Mountjoy. Les spécialistes tentent donc désormais de comprendre de manière exacte comment le tremblement de terre a changé la situation de la côte. De plus, les données de plusieurs stations GPS ont révélé que Cape Campbell, dans la région de Marlborough (sur l’île du Sud), s’est déplacée horizontalement vers le nord-est de 2 à 3 mètres et le marégraphe de Kaikoura est monté de 90 centimètres.

Il faudra maintenant un certain temps avant que les scientifiques ne puissent comprendre totalement l’étendue du phénomène de remodelage du littoral causé par ce tremblement de terre. Bien qu’il s’agisse là d’une opportunité rare d’effectuer des études de ce type, espérons que ce type d’évènement reste plus que rare.

Sources : NZ HeraldNew ScientistSMH

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents