Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les Belges et les Norvégiens ne reconnaissent pas la validité des cartes d'identité françaises

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Novembre 2016, 12:01pm

voyageur dépité dans un aéroport

Depuis le 1er janvier 2014, les cartes d’identité françaises qui arrivent à échéance sont valables cinq ans de plus. Une « facilité »… qui se révèle source de tracas pour les voyageurs ! Comme nous le relations déjà il y a deux ans, certains Français se voient parfois refuser l’embarquement par les compagnies aériennes.

Jusqu’à présent, pourtant, aucun pays n’avait déclaré officiellement qu’il refusait ces cartes d’identité pour l’entrée sur son territoire. C’est chose faite depuis le mois d’octobre : la Belgique et la Norvège ont annoncé qu’elles ne reconnaissaient pas la validité des cartes françaises dont la date faciale était dépassée. Voyageurs et expatriés vivant en Belgique ont intérêt à vérifier la validité de leurs papiers d’identité.

copie d'écran d'un tweet

Incertitude dans une vingtaine de pays

« La Belgique n’a jamais accepté la prolongation automatique des cartes d’identité françaises,précise l’ambassade de Belgique en France. Pour accéder au territoire belge, vous devez obligatoirement être en possession d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité. »

Cette déclaration a au moins le mérite de clarifier la situation. Plus d’une vingtaine de pays européens ou du pourtour méditerranéen n’ont toujours pas donné leur position sur le sujet, laissant le touriste français muni de sa seule carte d’identité dans l’incertitude lorsqu’il voyage vers ces destinations.

 

Amende administrative de 200 €

Pour le Centre européen des consommateurs (CEC France), la réforme de la carte d’identité française risque de « devenir la bête noire des Français qui résident, travaillent ou voyagent »en Belgique et en Norvège.

copie d'écran d'un tweet

Tout Français qui prend l’avion depuis la Belgique ou transite par un aéroport belge doit désormais veiller à posséder une carte d’identité de moins de dix ans ou bien se munir d’un passeport. Sinon, il sera refoulé.


Si les contrôles d’identité ne sont pas encore systématiques dans le Thalys (en l’absence de portiques de sécurité en Belgique), le passager du train à grande vitesse international a également intérêt à être en règle : il encourt une amende administrative de 200 €, payable immédiatement, s’il ne peut pas présenter une carte valide. Le touriste s’expose aussi à des galères s’il veut louer une voiture ou un logement en Belgique ou en Norvège.

Situation « ubuesque » pour les 250 000 expatriés

La situation devient même « ubuesque », selon le CEC France, pour les 250 000 expatriés français en Belgique. Demande de prêt immobilier, ouverture d’un compte bancaire, inscription à l’université, souscription d’une assurance ou d’un abonnement téléphonique… les démarches risquent de se compliquer pour ceux dont la carte d’identité date de plus de dix ans.

Seule solution pour les expatriés concernés : faire une demande anticipée de nouvelle carte d’identité auprès du consulat local.

http://www.60millions-mag.com/

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents