Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les infirmières en colère manifestent ce mardi

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 8 Novembre 2016, 10:22am

Catégories : #Société

Cadences infernales, manque de personnel et de moyens... Les personnels hospitaliers sont appelés à manifester dans toute la France, ce mardi. Un cortège doit s'élancer vers 10h30 de Montparnasse en direction du ministère de la Santé.

figarofr: «Étranglement budgétaire», manque de personnel, augmentation de l'activité... Ce sont surtout les conditions de travail dégradées qui sont pointées du doigt.

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD/AFP «Étranglement budgétaire», manque de personnel, augmentation de l'activité... Ce sont surtout les conditions de travail dégradées qui sont pointées du doigt.

La colère est palpable. Grève nationale, rassemblements à Montpellier, Tours ou encore Lyon... Les infirmiers, aides-soignants et autres personnels hospitaliers sont appelés à manifester ce mardi, par les fédérations FO, CGT, SUD et CFTC de la fonction publique hospitalière. Une vingtaine d'organisations infirmières salariées, libérales ou étudiantes prévoient également de participer à ce mouvement social.

Dans le détail, un rassemblement se déroule à Paris, à 10h30 depuis la gare Montparnasse. Le cortège s'élancera ensuite vers le ministère de la Santé, dans le 7ème arrondissement. Des délégations devraient être reçues par Marisol Touraine, selon les syndicats. Difficile pour autant de mesurer l'ampleur de la colère, les personnels de santé pouvant être assignés pour garantir la continuité des soins.

Les griefs des personnels hospitaliers sont nombreux. «Étranglement budgétaire», manque de personnel, augmentation de l'activité... Ce sont surtout les conditions de travail dégradées qui sont pointées du doigt. Christine, aide-soignante de 49 ans, manifestera dans la capitale pour dénoncer des soins effectués «à la chaîne» par des personnels «abattus», sans toute l'attention méritée par les patients, qu'il devient «dur de regarder en face».

 

«Depuis 2012, l'hôpital, c'est 10 milliards d'euros de plus»

 

Cet été, les suicides de plusieurs soignants, dont au moins cinq infirmiers, ont mis en lumière une souffrance grandissante, affirment les syndicalistes. «On voit une recrudescence des tentatives de suicide, de burn-out» dans les établissements, s'inquiète Denis Basset (FO). «L'absentéisme monte parce qu'on a épuisé les équipes, on rappelle les personnels sur leur temps de repos, les départs en retraite ne sont pas remplacés», déplore, quant à elle, la présidente de la Coordination nationale infirmière (CNI) Nathalie Depoire.

Dans ce contexte, l'intersyndicale FO-CGT-SUD continue de réclamer l'“abandon” du plan d'économies de “3,5 milliards d'euros” sur trois ans d'ici à 2017. Elle exige également l'arrêt des fermetures de lits, ainsi que l'abrogation de la loi santé. De leur côté, les 17 organisations infirmières souhaitent mettre en avant leur profession, «méprisée» par les pouvoirs publics, selon le collectif. Valorisation des salaires en adéquation avec les compétences ou la pénibilité du travail, inclusion des infirmières dans les discussions sur le système de santé pour les étudiants font partie des doléances. 

Si la ministre de la Santé doit recevoir des délégations en fin de matinée, elle a redit lundi soir, sur RTL, qu'elle présenterait «une stratégie pour améliorer les conditions de travail», «d'ici la fin du mois ou au début du mois de décembre au plus tard». Et la ministre de rappeler que «depuis 2012, l'hôpital c'est 10 milliards d'euros de plus».

Le figaro.fr, AFP Agences, Reuters AP

Commenter cet article

Th1y2aP 08/11/2016 19:17

ça sert strictement à rien ! puisque les dirigeants du monde ont volontairement fabriqué ce climat tendu et sur le point de s'écrouler.
"Le chien aboie, la caravane passe".

C'est un désordre global ! à tous les niveaux ! alors bon....que la santé proteste (c'est encore un droit !), mais bon....ça ne changera rien du tout. D'ailleurs au fil des années ont le constate, vu que notre monde va vers la destruction de masse.

Bon courage quand même aux manifestants ! mais ce n'est pas ça la solution....! (manifester à la façon bisounours, les oligarques s'en foutent mais à un point !). Faut faire une révolution, faut tout péter en haut ! c'est LA ! solution !

C'est radical ! mais au stade ou nous en sommes, ces "co.....ards" vissés le cul sur leurs chaises de technocrates s'en tartinent le fion des revendications....

Aujourd'hui ! nous en sommes là.....donc faut utiliser malheureusement la force !

Nous sommes sociaux !

Articles récents