Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


OGM : INDÉSIRABLE, MONSANTO QUITTE LE BURKINA FASO

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 7 Novembre 2016, 10:30am

Catégories : #Environnement

Monsanto est en passe de quitter définitivement le pays des hommes intègres. Cette décision on ne peut plus prévisible fait suite aux mauvais résultats enregistrés par cette firme spécialisée dans les OGM.

 

Monsanto plie l’échine sous de fortes pressions

La vague d’indignation qui s’est déchainée au sujet du coton OGM a fini par avoir raison de Monsanto Company. En effet, Doulaye Traoré, le représentant en Afrique de l’Ouest de la société américaine, a fait cette annonce par courriel : « Monsanto a décidé de suspendre ses activités au Burkina Faso, excepté celles relatives aux aspects règlementaires. » Cette décision n’est nullement surprenante dans la mesure où la firme spécialisée dans les biotechnologies agricoles était déjà à couteaux tirés avec les producteurs burkinabè qui se plaignaient des mauvaises récoltes réalisées à partir des semences du coton OGM acquises auprès de la société.

Même si cette information demeure pour l’instant sujette à caution, il existe bien de raisons qui pourraient la fonder. C’est que M. Traoré affirme avoir rompu les liens contractuels existant entre son cabinet, Tho & Gniré, et Monsanto. En outre, la société américaine a été rachetée par Bayer, un groupe allemand. Par conséquent, plusieurs employés burkinabè de la firme ont été récemment congédiés. Tous ces indices attestent avec certitude que le départ de la société fondée par John Francis Queeny est quasiment acquis. Les cotonculteurs burkinabè se réjouissent d’ores et déjà de renouer avec du coton « sans OGM» dont les résultats s’annoncent prometteurs.

Hormis ses tests en cours de réalisation à l’Inera sur le maïs transgénique, cette entreprise chimique mettra effectivement la clé sous le paillasson. Son projet de vendre des organismes génétiquement modifiés (OGM) aux Africains à partir du Faso tombe ainsi à l’eau.

http://www.afrique-sur7.fr/

Commenter cet article

Bichon 07/11/2016 21:14

Ah... tout de même une bonne nouvelle !

catherine 07/11/2016 11:21

si on n'achete plus BAYER/MONSANTO y aura plus ces mortiferes sur la planete c'est simple a comprendre sinon complice nous sommes,c'est simple.

Nous sommes sociaux !

Articles récents