Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Présidentielle : ce que contient Révolution, le livre-programme d'Emmanuel Macron

Publié par Julie Marie-Leconte sur 23 Novembre 2016, 16:25pm

Catégories : #Economie-politique

Présidentielle : ce que contient Révolution, le livre-programme d'Emmanuel Macron

Pendant que Juppé et Fillon s’écharpent, que François Hollande tergiverse et que Manuel Valls s'impatiente, Emmanuel Macron développe la vision de son engagement dans un livre à paraître jeudi 24 novembre. Après son diagnostic de l’état de santé du pays, après sa déclaration de candidature pour 2017, l'ancien ministre de l'Economie sort un livre-programme, intitulé Révolution, publié aux éditions XO. 

Des ambitions de plus en plus ciselées

Emmanuel Macron entre dans le détail de ses ambitions, révélées par l'annonce de sa candidature à la présidentielle de 2017. A en croire le fondateur du mouvement En marche ! les 16 chapitres et les 257 pages de son livre ne constituent pas un programme. Le lecteur n'est donc pas censé y trouver un florilège de propositions qui font ressembler la vie politique à un catalogue d’espoirs déçus. L’ambition revendiquée est de livrer une vision. Il s'agit, en résumé, de celle d’un libéralisme qui serait un humanisme, celle d’une France "libre et fière", qui croit "en sa chance, risque et espère".

Avec cet ouvrage, Emmanuel Macron lance, en quelque sorte, une invitation à changer de logiciel.

Le social qui "fâchera" les syndicats

Passés les cinq premiers chapitres, ce sont bien des pistes de réformes qu’esquisse le candidat. Les projets concernent l'économie, l’Education nationale, le secteur administratif et le domaine fiscal. Au sujet du financement des indemnisations pour les demandeurs d'emploi, y compris les salariés qui ont démissionné et les indépendants, on apprend par exemple "que son mécanisme d’assurance chômage [...] ne serait plus financé par les cotisations sociales mais par l’impôt". Du coup, la mesure sonnerait la fin du paritarisme et l'Etat prendrait la main sur la gestion. Emmanuel Macron s'attend à une opposition syndicale. "Le combat sera rude, car cela fâchera ceux qui vivent du système", tranche-t-il d'une écriture presque cassante. 

Pour lui, les partenaires sociaux ont un rôle à jouer, mais dans la négociation et la régulation d'entreprise. On retrouve dans ce livre la voix de celui qui était l'un des initiateurs de la loi Travail, même s'il a été écarté de la défense du texte. Emmanuel Macron plaide d'ailleurs de nouveau pour le plafonnement des indemnités prudhommales, abandonné lors du conflit autour de la loi Travail.  

Du nouveau sur la sécurité et sa gestion

Jusqu'ici, l'ex-ministre de l'Economie ne s'était guère exprimé sur le sujet de la sécurité. Il développe ses projets au chapitre 13 intitulé "Protéger les Français". Le candidat à la présidentielle plaide pour une sortie rapide de l'état d'urgence et refuse la fuite en avant législative en matière d'antiterrorisme. Emmanuel Macron pense que l'arsenal des lois est suffisant et qu'il suffit de se donner les moyens de les appliquer. Il veut reconstruire le renseignement territorial, créer une cellule centrale de traitement des données informatiques, sur le modèle britannique ou américain.  

Emmanuel Macron révèle aussi dans Révolution qu'il "plaide pour une dépénalisation de la détention en petite quantité du cannabis afin de désengorger les tribunaux" ou encore qu’il "veut recruter 10 000 policiers et gendarmes", les trois premières années de son mandat.

L'international abordé par l'Europe

Emmanuel Macron ne s’était pas beaucoup avancé dans l’analyse en matière de politique étrangère. Cette fois, il se lance. Son projet de "Refonder l'Europe", titre du chapitre 15, passe par un budget européen, pour financer les investissements communs, et la désignation d'un ministre des Finances de la zone euro. Il est question aussi du lancement à l'automne 2017 de grandes conventions démocratiques sur le projet européen. L'idée est mettre en place une feuille de route sur les priorités auxquelles les peuples aspirent. 

Au chapitre 14 sur les relations internationales, "Maîtriser notre destin", Emmanuel Macron estime que la France, aujourd'hui, est engagée sur trop de terrains de guerre. Il plaide pour que toutes les interventions militaires se fassent strictement dans le cadre de résolutions de l'ONU, tout en précisant quelles relations il souhaite avec chaque pays, Etats-Unis, Chine, Russie, Israël... 

Quel écho aura le livre du candidat Macron ? L’éditeur XO semble croire au succès en annonçant un tirage exceptionnel à 200 000 exemplaires.

Radio France

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents