Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Que faire lorsque vous ressentez de la haine pour une autre personne

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 29 Novembre 2016, 15:08pm

Catégories : #Spiritualité

 

haine

 

Image crédit : Cameron Graya

 

Que faire lorsque vous ressentez de la « haine » pour une autre personne

 

La haine est généralement définie comme étant une profonde antipathie à l’égard d’une autre personne.

Vous avez le droit de ne pas apprécier quelqu’un, mais HAÏR quelqu’un signifie habituellement qu’il y a quelque chose qui n’est pas résolue au plan énergétique et qui doit être examinée plus attentivement.

Néanmoins, la haine est un sentiment très destructeur et toxique lorsque vous la transporter avec vous, elle peut souvent rendre fou.

Elle peut également conduire à la maladie physique et contribuer à l’instabilité spirituelle et mentale. La vie est trop courte pour trainer de la haine pour une autre personne, surtout quand elle peut être réglée.

 

Alors, jetons un coup d’oeil sur certaines des choses que vous pouvez faire lorsque vous ressentez ce sentiment intense envers une autre personne:

 

1) Demandez-vous, « Est-ce vraiment vrai? »

Nous avons l’habitude de prendre nos émotions et nos réflexions initiales comme une vérité absolue, alors que la majorité du temps, ce ne sont là que des pulsions et des réactions égoïstes. Et même quand ce n’est pas seulement de simples réactions, et que celles-ci sont réellement fondées sur une vérité absolue, nous avons toujours tendance à créer inutilement des histoires autour d’une situation.

 

Laissez moi vous donner un exemple.

 

Disons qu’un de vos amis va derrière votre dos vous rabaisser sur les réseaux sociaux et a des relations intimes avec votre ex. Ce qui vous viendra initialement à l’esprit pourrait être quelque chose du genre « Cette personne m’a trahi, et je la déteste pour cela ».

Maintenant, observez ce qui se passe dans votre champ énergétique quand vous remplacez le contenu de votre pensée par « Cette personne a manifesté un comportement qui était aligné avec son niveau de conscience au moment donné, et elle manque clairement de perspicacité et de sagesse pour determiner ce qui est inapproprié. »

Ces deux comportements sont tous deux naturels, mais l’un est le produit de l’inconscience et vous transforme en victime, tandis que l’autre provient de la compréhension supérieure et vous rend votre pouvoir.

 

 

Ou peut-être bien, que cette personne ne vous a même pas trahie, elle s’est juste sentie extrêmement blessée par quelque chose que vous lui avez fait ou dit sans même vous en rendre compte, et il/elle ne savait pas comment exprimer correctement son chagrin.

Nous oublions trop souvent de nous demander si nous n’avions pas quelque chose à voir avec leur comportement. Vérifiez toutes les faussetés à l’intérieur de vous-même et cherchez à savoir comment vous auriez pu contribuer énergiquement à ce genre de situation.

La prochaine fois que vous ressentez de la haine envers quelqu’un, remettez en question l’histoire que vous vous dites sans cesse dans votre tête au sujet de la situation. Normalement, vous constaterez que l’histoire qui traverse votre esprit au sujet de la personne que vous détestez est inutile, voir pratiquement fausse la majorité du temps.

 

2) Faites-lui savoir

L’un des pires conseils que nous pouvons recevoir, et qui nous pousse souvent à nous sentir bouleversés « Juste oublie ça ». Cela crée généralement du ressentiment envers l’autre personne et camoufle les pensées et les émotions renfermées.

Aussi inconfortable que cela puisse être à certains moments, et aussi résistants que vous pouvez être au sujet de l’ouverture et de l’honnêteté envers l’autre, la meilleure chose que vous pouvez faire est de communiquer avec cette personne.

 

Dites exactement ce que vous avez à dire; car garder de la colère envers l’autre est comme tenir une flamme et d’attendre que l’autre personne se brûle. Vous vous devez d’être honnête et ouvert avec cette personne – c’est la clé pour vous alléger du poids des non-dits. Et quand vous lui faites savoir le fond de vos pensées, vous réaliserez que l’histoire que vous vous disiez à son sujet était faussée ou incomplète.

 

Vous avez une bouche et des cordes vocales pour une raison. N’ayez pas peur de les utiliser!

 

3) Libérez vous

Si vous avez déjà regardé votre histoire sous des angles différents, et que avez réfléchi à la façon dont vous avez joué un rôle primordial dans son déroulement, alors vous apprendrez à communiquer avec quelqu’un d’autre sincèrement, avec franchise et honnêteté.

Mais si cette personne n’est pas disposée à vous écouter, alors vous devez accepter qu’il/elle n’est tout simplement pas dans un état de conscience prédisposé à l’ouverture et à la transparence. Être frustré et avoir des ressentiments en pensant que cette personne ne vous entend pas ne peut que causer plus de souffrance.

Vous devez accepter qu’il n’a peut-être pas l’honnêteté ou la sagesse nécessaire pour voir les choses de votre point de vue, et continuez votre route tout en sachant que vous avez fait de votre mieux.

« Se libérer » de quelque chose ne signifie pas simplement que vous n’y pensez plus. Relâcher ne signifie pas seulement oublier ou laisser aller. Parfois, il faut faire une méditation ou introspection profonde et des efforts répétitifs pour se nettoyer et pardonner complètement l’autre personne.

La haine est juste une émotion naturelle que nous pouvons éprouver comme n’importe quelle autre émotion. Mais comme avec toutes les émotions et les sentiments qui surgissent dans notre champ énergétique, il est important de prendre l’habitude de les examiner, de les exprimer et de les libérer.

Si vous vous surprenez à ressentir de la haine envers quelqu’un d’autre, permettez-vous de la ressentir pleinement. Une fois que vous la ressentez, analysez-la, exprimez-la, et puis relâchez-la.

Ce n’est plus alors de la colère, mais une leçon et une opportunité pour la compréhension.

Source : thespiritscience.net

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents