Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Un restaurant ouvre à Nantes avec des serveurs et des cuisiniers trisomiques

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 22 Décembre 2016, 10:31am

Catégories : #Partage

C’est un restaurant symbolique qui a un message social fort à diffuser : employer des personnes atteintes de trisomie 21 est possible et peut créer un nouvel espace d’échanges et de travail pour tout le monde. Le restaurant « Le Reflet » a ouvert à Nantes le 15 décembre dernier, et il promet d’attirer tous les regards, mais pas ceux qui font mal…

L’intégration, secret de la réussite

Trisomique mais pas invalide. Trisomique mais bosseur. Flore Lelièvre en est persuadée, derrière le handicap se cache la faculté. La jeune architecte d’intérieur, âgée de 26 ans et dont le frère est atteint de trisomie 21, a mené son combat de A à Z, celui de créer une entreprise idéale pour recruter des jeunes atteints du syndrome de drown. Comme foyer professionnel, elle a choisi un restaurant, un endroit convivial où ceux qui veulent être en retrait le peuvent, et ceux qui veulent être en contact avec la clientèle sont serveurs en salle. Un équilibre parfait pour des types de besoins et de personnalités très différents, des individus aux besoins spécifiques mais pas incompatibles avec une activité professionnelle. Le matériel et les équipements du Reflet sont adaptés à la taille et aux aptitudes de chacun, les tables sont reconnaissables selon des codes couleur, les plateaux ont des ancrages pour être mieux maintenus… Flore Lelièvre a mis son sens aigu de l’organisation, au service de ceux qui ont juste besoin d’attention pour progresser et travailler, comme tout le monde. Ou presque.

cxzflsvweaag2g

 

czkplcnwiaave4r

« Le Reflet », restaurant extraordinaire avec des employés extraordinaires

La jeune entrepreneuse qui a récolté 700 000 euros grâce à des campagnes de financement et le soutien de partenaires, n’a pas attendu l’ouverture de son établissement pour dire que les trisomiques sont extraordinaires. « De nos jours, ce qui ne s’inscrit pas dans la norme est considéré comme dérangeant. Dans notre société hyper normée et lissée, la personne trisomique, bien malheureusement, dérange. Elle représente pour beaucoup l’icône gênante de la différence. Et pourtant… les personnes porteuses de trisomie 21 auraient beaucoup à apporter, si chacun prenait le temps de dépasser ses préjugés et de discuter avec elles », peut-on lire sur la page d’accueil du restaurant. Un Reflet très beau donc, aujourd’hui à Nantes, qui a enthousiasmé les élus et les habitants.

Le Reflet est un lieu de rencontres et d’échanges, de communication et de plaisirs, de saveurs et de partage. Cependant le restaurant adapté aux conditions de travail des trisomiques ne fait pas de lui un restaurant pour trisomiques. Là est la nuance qu’a voulu créer la jeune nantaise, dont le frère Cedric à lui-même eu du mal à s’intégrer dans la vie professionnelle. Le projet solidaire de l’architecte est une belle preuve d’amour et un grand pas en avant, qui se résume à ces quelques lignes d’Antoine de Saint-Exupery : “Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis.”

http://lareleveetlapeste.fr/

Commenter cet article

Tonton Marcel 22/12/2016 23:45

Très belle initiative, et une longue vie à cette entreprise !

Feyd 25/12/2016 13:27

moi sa m’écœure....

Nous sommes sociaux !

Articles récents