Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une équipe de l'ULg a identifié la minéralogie de la planète Mercure

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 23 Décembre 2016, 00:09am

Catégories : #Sciences

Source: BelgaLa planète Mercure. © thinkstock.

Des géologues de l'Université de Liège (ULg) ont pu déterminer la nature des minéraux présents à la surface de la planète Mercure, a annoncé l'ULg par voie de communiqué lundi. Leur étude, publiée cette semaine dans la revue "Nature Geoscience", s'appuie sur des expériences menées en laboratoire à des températures extrêmes visant à reconstituer les conditions observées lors de la cristallisation des magmas. Les chercheurs liégeois ont travaillé à partir de mesures physico-chimiques de la croûte de Mercure récoltées par la sonde Messenger (NASA) entre 2011 et 2015.

Olivier Namur et Bernard Charlier, chercheurs au F.R.S.-FNRS (Fonds de la Recherche Scientifique), ont pu reproduire dans leur nouveau laboratoire de pétrologie expérimentale à l'ULg, au moyen d'équipements uniques en Belgique, des échantillons de magmas de Mercure, une des quatre planètes telluriques (principalement composées de roches et de métaux) de notre système solaire (avec Vénus, la Terre, et Mars). 

Dans leur étude, les deux chercheurs ont pu définir différentes régions dans l'hémisphère nord de Mercure, chacune caractérisée par une minéralogie spécifique.

D'après l'ULg, leur découverte majeure est le lien entre l'âge de ces régions et la minéralogie des laves à leur surface, qui démontre le rôle majeur de l'évolution thermique de Mercure sur son histoire volcanique. Ainsi, leurs conclusions permettent de mieux comprendre la minéralogie de Mercure et plus globalement l'évolution de cette planète. 

La croûte de Mercure est d'origine magmatique, produite par des laves issues du manteau entre 4,2 et 3,5 milliards d'années. L'activité magmatique sur Mercure s'est interrompue de manière précoce il y a 3,5 milliards d'années, ce qui fait d'elle la planète tellurique qui a refroidi le plus rapidement dans notre système solaire.

Commenter cet article

Tonton Marcel 24/12/2016 09:20

Super ! Et ça intéresse combien de personnes parmi les 7,4 milliards d'êtres humains dont une grande partie n'a pas de quoi se nourrir ou d'eau potable et l'autre partie vit sans cesse en état de guerre... ? Je préfère ne pas savoir combien d'argent est dépensé en une année pour des trucs qui, s'ils sont intéressants, ne servent pas vraiment à améliorer le confort de la population. Mais bon, peut-être que je me trompe...

Nous sommes sociaux !

Articles récents