Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Les objets qui vont disparaître en 2017

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 3 Janvier 2017, 07:18am

Catégories : #Partage

Les objets qui vont disparaître dès 2017: image/jpeg

© Prisma Media image/jpeg

 

C'est pour la bonne cause. Suite à l'adoption de la loi biodiversité et de celle sur la transition énergétique, plusieurs objets du quotidien seront interdits de fabrication à partir du 1 janvier prochain… pour le bien de la planète.

Un nouveau départ ? Cette année 2016 aura été marquée par la création de l'Agence française pour la biodiversité (AFB), avec pour président d'honneur Hubert Reeves. Mais ce n'est pas tout : l'été dernier, les députés votaient pour le projet de loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages. Les différents textes du projet de loi instaurent de nombreuses mesures qui pourront (peut-être) changer notre quotidien.

Ainsi, le Parlement a décidé d'interdire la mise sur le marché des cotons-tiges en plastique à partir du 1er janvier 2020 dans le cadre de la loi Biodiversité. Pour les remplacer, les consommateurs devront donc se diriger vers des bâtonnets biodégradables ou encore vers des sprays auriculaires. "Les cotons-tiges figurent en effet dans le triste classement des plus gros déchets retrouvés sur les plages et dans les milieux aquatiques", rappellent nos confrères du Figaro.

Les cotons-tiges en plastique ne seront pas les seuls objets du quotidien à disparaître progressivement : les sacs en plastiques seront définitivement abolis des supermarchés et autres magasins dès le 1er janvier 2017, en réponse à la loi sur la transition énergétique. Cette mesure, portée par la ministre de l'Environnement Ségolène Royal, concerne les sacs en plastique à usage unique d'épaisseur inférieure à 50 micromètres. Depuis quelques temps, plusieurs entreprises avaient déjà pris l'initiative de s'en séparer. L'année prochaine, l'interdiction des sacs en plastique à usage unique sera donc étendue à tous les points de vente. L'occasion de s'acheter un beau cabas ?

Enfin, un texte sur l'interdiction de commercialisation de vaisselle jetable à partir de 2020 a également été voté, à l'initiative des écologistes. Pour vos soirées, il faudra donc se préparer à faire la vaisselle. 

Commenter cet article

Ketty Caramba 06/01/2017 11:19

pour répondre à blanche: j'utilise déjà des cotons-tiges achetés en magasins bio avec une tige en carton suffisamment solide pour un usage unique, et franchement ce n'est pas une perte de confort terrible, au bout d'un moment on s'habitue, et ça évite de trop forcer en risquant de percer le tympan.
Les plastiques qui polluent les océans se retrouvent dans notre assiette via les poissons qu'on mange, les autres dans nos paysages, et ceux qu'on brûle dans notre air. Je ne crois pas qu'il y a lieu de s'indigner contre cette disparition, mais ce n'est que mon avis

Tonton Marcel 03/01/2017 23:28

Y z'ont pas des trucs plus importants à faire au gouvernement ? Je sais bien qu'il faut justifier leur gros salaire, mais tout de même... Quand on pense à tous les médocs qui nous pourrissent la vie mais qui continuent à être vendus. Mais j'suis bête, ça rapporte tellement d'argent aux laboratoires et aux pharmacies, alors c'est pas grave bien sûr...

blanche albertas 03/01/2017 13:21

Pourquoi pas les cotons tiges en bois..!!...mais surtout pas les spray auriculaires. J'ai eu des acouphènes a cause de ce produit .. :Mais bon, le but est peut être d' augmenter la vente des appareillages pour les oreilles,,,?
Pourquoi faire simple !

Nous sommes sociaux !

Articles récents