Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Une victoire de Marine Le Pen peut faire sauter la planète finance

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 25 Février 2017, 08:08am

Catégories : #Economie-politique

Vu le poids de la France sur le marché de la dette, l’évènement de crédit qui suivrait la victoire de la candidate frontiste à la présidentielle aurait des conséquences plus graves encore que celles subies après la faillite de Lehman Brothers, expliquent les stratégistes de Bank of America Merrill Lynch.

Marine Le Pen peut faire sauter la planète finance, avertit une banque américaine | Crédits photo : Blandine Le Cain / CC BY 2.0

L’élection de Marine Le Pen à la présidentielle française pourrait faire sauter la planète finance. C’est, en clair, ce qui ressort de l’avertissement des stratégistes spécialistes de la dette chez Bank of America Merrill Lynch, pour qui l’évènement de crédit (faillite de la France, défaut de paiement, restructuration) qui en résulterait serait d’importance systémique. « Nous pensons que les élections françaises devraient être vues autrement que comme une simple distraction pour les marchés », insistent-ils en augmentant la graisse des caractères.

Dans une note titrée en français « En Garde ! », ils s’interrogent : « Les élections françaises - le plus important évènement (de crédit) jamais observé ? » Un questionnement purement rhétorique semble-t-il, puisque le lecteur comprend vite que la victoire de la candidate d’extrême droite, qui plaide pour une sortie de l’euro, aurait un impact plus important encore que la faillite de la banque américaine Lehman Brothers.

Un quart du marché de la dette d’entreprises en euros

En fait, les stratégistes basés à Londres s’inquiètent du poids monstrueux de la France sur le marché de la dette émise en euros. Et effectivement, un rapide coup d’œil sur l’indice BoAML pour les obligations d’entreprises de la catégorie « investment grade », c’est-à-dire vu comme sans risque par les agences de notation, permet de vérifier que la France compte pour près d’un quart du marché des titres de dette émis en euros (22,6%) contre environ 16% pour les Etats-Unis, 14% pour l’Allemagne et 9% pour la Grande-Bretagne.

La dette des entreprises françaises sur les marchés financiers atteint 410 milliards d’euros de valeur nominale, un montant plus gros encore que le stock d’obligations bancaires bien notées au début de 2007, juste avant que la crise financière éclate, interpellent les stratégistes. « Clairement, au regard de la grosse quantité de dette, il devient très difficile pour les investisseurs de couvrir sérieusement leur exposition à la France si tant est que les sondages devaient devenir plus incertains », écrivaient-ils il y a un peu plus d’une semaine. Quant à vendre ? « Presque impossible ». C’est à ce point que si la Banque centrale européenne devait n’acheter que de la dette française à partir du 8 mai, au lendemain du deuxième tour de l’élection, il lui faudrait vingt-cinq semaines, soit cinq mois, pour racheter aux investisseurs leurs obligations non-financières (255 milliards d’euros), les seules à être éligibles au QE de la BCE.

Les spreads vont encore s'élargir

A fin 2010 pourtant, le montant des obligations d’entreprises de catégorie « investment grade » émises en euros de l’Allemagne et de la France se valaient. Mais là où les entreprises allemandes se sont depuis désendettées, les françaises ont continué à émettre des obligations (+25% pour la catégorie investissement en arrêtant les compteurs à la fin 2014 contre -30% pour celles d’outre-Rhin). Après, il est vrai que ce deleveraging doit beaucoup aux efforts de Deutsche Bank et de Bayerische Landesbank, contraintes à une cure d’amaigrissement par les autorités prudentielles. Aujourd’hui, la dette « investment grade » des entreprises allemandes s’élèvent à 260 milliards d’euros, soit 150 milliards de moins que pour les françaises bien notées qui de surcroît, depuis la faillite de Lehman Brothers, empruntent plus largement sur les marchés financiers du fait de la raréfaction du crédit bancaire (un peu moins de 25% aujourd’hui contre moins de 15% en 2008).

Au final, le risque Le Pen qui agite actuellement les marchés financiers, en renchérissant le taux auquel la France emprunte, dicte la tendance - en amplifiant les mouvements - à celui de la dette d’entreprises, tellement le poids de la France y est important. Alors que l’année dernière à la même époque, il n’était question que des prix du pétrole sur le marché du crédit en euros, la focale est aujourd’hui mise sur l’écart de taux entre l’obligation souveraine à dix ans de la France et celle de même échéance de l’Allemagne.

 

A travers ce graphique, on peut voir que depuis mars 2016, au moment où la BCE a annoncé son intention d'acheter des obligations d'entreprises, l'évolution des spreads observés sur le marché des titres de dette corporate bien notés a perdu sa corréaltion avec l'indice d'incertitude politique pour la France. Et maitenant que la banque centrale va réduire ses achats ?

image: https://investir.lesechos.fr/medias/2017/02/23/1645052_1487872122_ig-spreads.jpg

A travers ce graphique, on peut voir que depuis mars 2016, au moment où la BCE a annoncé son intention d'acheter des obligations d'entreprises, l'évolution des spreads observés sur le marché des titres de dette corporate bien notés a perdu sa corréaltion avec l'indice d'incertitude politique pour la France. Et maitenant que la banque centrale va réduire ses achats ?
 

A travers ce graphique, on peut voir que depuis mars 2016, au moment où la BCE a annoncé son intention d'acheter des obligations d'entreprises, l'évolution des spreads observés sur le marché des titres de dette corporate bien notés a perdu sa corréaltion avec l'indice d'incertitude politique pour la France. Et maitenant que la banque centrale va réduire ses achats ?

 

Plus le référendum italien approchait, plus les spreads italiens  s'élargissaient.
 

Plus le référendum italien approchait, plus les spreads italiens  s'élargissaient.

 

Et, selon les stratégistes de la banque américaine, au regard de la poussée de l’indice EPU de l’incertitude politique pour la France développé par les économistes Bloom, Baker et Davis, au plus haut historique au pointage de janvier, il faut s’attendre à ce que les spreads s’écartent encore, surtout que la BCE va réduire ses achats d’actifs à partir d’avril. Ils rappellent que les ventes massives sur le marché de dette corporate italienne - qui ne compte que pour 6% de la catégorie investissement - sont intervenues cinq semaines avant le référendum de décembre. Le premier tour de l’élection présidentielle française est, lui, dans deux mois.


En savoir plus sur https://investir.lesechos.fr

Commenter cet article

Angelilie 01/03/2017 16:24

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement. au plaisir

eltonio 28/02/2017 09:20

Les financiers doivent justifier la nécessité de Macron l'escroc sans programme a la botte des banques....qui que ce soit les elections seront une mascarade, peut etre même l'une des pires qu'on ait jamais vu !

Gauloise connection 02/03/2017 00:44

Avec Hollande, je pense qu'on a déjà touché le fond, peut-il y avoir pire ?

rori 26/02/2017 20:52

Bonjour à tous
au vu de certains commentaires je me permettrais de vous dire que cela fait 40 ans que l'on nous ment
Le dernier en date le parti socialiste qui pour faire élire Francois Hollande en 2012 a promis monts & merveilles
résultat tout le monde le connait déficit, chomage et dette aggravée

c'est grave de promettre et de ne pas sciement de ne pas tenir ses engagements,c'est assimilable à de l'escroquerie surtout à ce niveau
j'entends que Marine Le Pen n'a pas de programme electoral
et les autres vous croyez qu'ils en ont ???
40 ans qu'on nous ment et moi franchement j'en ai marre

anckou 25/02/2017 22:27

cet article est donc une invitation a voter marine

vigilman 25/02/2017 20:24

Vous prenez pas le tete meme si elle est élue présidente elle suivra le destin de John Fitzgerald Kennedy point final

Gauloise connection 25/02/2017 22:31

Vous avez des infos ? ou alors incitation au meurtre, ça peut vous coûter cher...

Marine 25/02/2017 16:36

Marine marine marine elle va tout peter :)

Nicolas 25/02/2017 14:54

Je suis très deécu de cet article, car savez vous que l'euro a été créer pour tenir en laisse les pays Européens, et que celle qui contrôle cela n'est autre que les Elites, et biensûr Merkel.
Il est temps de redonner èa la France une identité, une souveraineté, et seule Marine peut le faire. Des millions et des millions de Francais vont voter pour elle, car l'umps ne vaut plus rien, regardez seulement ce Macron, comme il joue la comedie, il n'est pas sincère!

Phil 27/02/2017 22:30

Je trouve toujours triste de penser que le repli sur soi est une solution envisageable...
Penser qu en revenant au franc cela va nous permettre d ameliorer notre destin est une aberration économique et social. L euro n a pas été mis en place pour nous asservir mais pour etre un levier économique.
Si le franc revient nous dévaluerons de 30 pourcent. Je vous rappelle que tout nos produits financiers et emprunt sont en euros, ce sera l explosion de.notre société.
Marine lepen n est qu une dangereuse illusion, qui nous plonge dans l insondable abîme de notre peur de l autre

marc 27/02/2017 18:14

suis tout a fait d accord avec toi l 'umps est devenu incompétente face a l 'europe et a l 'euro .il faut tout remettre a plat et ce n est pas ce macron tout droit sorti de l'ecole qui va s'en occupé. seuls mlepen et melanchon en seront capables

KoSmOnAuT 25/02/2017 10:36

Marine gagne des voix non pas parce que les gens croient en son programme mais jusque parce qu'ils veulent fuir la droite et la gauche. Elle est d'une incompétence à faire peur et change de chanson tous les mois ou à chaque plateau télé en fonction de l'audimat, durant 2 campagnes elle a lancé l'idée de sortir de l'Europe en prétendant qu'il allait falloir construire cette sortie puisque rien n'existait pour le faire. Cette pauvre truffe était incapable de parler de l'article 50.
A présent, elle fuit ses responsabilités vis à vis de l'Europe et de sa casserole au cul puisqu'elle sait que ça la ferait sauter comme Présidentiable alors qu'à côté elle se foutait de la tronche de Fillon avec ses boules puantes.
Marine n'est PAS une solution qui aiderait le peuple à mettre fin à ses problèmes.

Gauloise connection 25/02/2017 22:41

Les gens ne croient pas en son programme (la politique n'est pas une religion, enfin pas encore...) mais y adhèrent tout simplement car ils ont envie d'autre chose que la merde qu'on leur sert depuis 1981. Il n'y a pas un seul homme ou femme politique "propre" à 100 % de quelque bord qu'il(elle) soit et malheureusement il faut s'y faire. Penser le contraire, c'est être bien benêt ou espérer l'impossible : ils ont tous des casseroles au cul plus ou moins énormes sauf que le front national propose des alternatives intéressantes et qu'il mériterait de pouvoir les mettre en oeuvre pour pétarder tout ce système mafieux et pourri aux ordres de l'europe et de Merkel !

M.S.BLUEBERRY. 25/02/2017 12:16

Je crois que beaucoup de gens s'en fichent royalement. ( louis16 : est ce une émeute ? Réponse: non sire, c'est une révolution !) .
Si elle défait ( double sens , double signification ) l'Europe et l'euro , pourquoi pas ! Faire et défaire c'est toujours travailler donc pour résoudre le problème du chômage pour le bon peuple , histoire de pouvoir ( enfin ) se payer un dentier ET rouler en bus ou autocar.
Deja , pouvoir donner un coup de pied au cul a tous ceux qui méprisent le peuple , l'as servissent et l'exploitent , oh! Oui.......Le pied !
D'autres viendraient , peut être , peut être pas....tout de suite , histoire de respirer et rêver....un peu !
Quant a ceux qui méprisent facilement, ils se retrouveraient, une main devant une main derrière a aller chercher fortune......en travaillant !
Aujourd'hui, on ne rigole pas tous les jours alors pourquoi se priver d'une bonne tranche de rire en voyant la gueule de tous ceux qui la verraient élue, verts de rage , lors de la proclamation des résultats.
Quant a tous les bisounours rêvant d'un monde meilleur ou tout le monde se donnerait la main , tous frères : tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( film de Jean Yann , un prophète ) .
A cette occasion , les français peuvent retrouver un peu de tout ce qu'ils ont perdu.
Globalisation & mondialisation pédophile contre la france souverainiste , y'a pas photo!
Ciao, pantin.

merlin 25/02/2017 10:22

yes yes yes

bernadette 25/02/2017 09:50

c'est une benediction si MARINE passe presidente de la FRANCE comme JEANNE D'ARC elle peut faire beaucoup car le PS/REPUBLICAIN depuis trop longtemps nous berne et depuis toujours les meme alors dans la politique du pire faut prendre le moins pire donc LEPEN qui fera ses preuves.les autres ont menti ,devoyé, perverti la FRANCE :le top serait ASSELINEAU que les medias et grands partis asphyxient deliberement car tout a l'opposé de leur politique bidon.
le constat de la FRANCE est la,c'est tout a moins d'etre maso dans ce cas faut continuer avec les meme pour comprendre ce qu'on a pas encore saisi et tant pis pour nous ;la dette est purement virtuelle donc n'a d'existence suffit de remettre au pli les banques en des etablissements honnetes et non escros comme aujourd'hui car tt ceci a ete elaboré pour nous faire etre des esclaves.l'on doit imperativement retrouver notre souveraineté : DE GAULE..CHIRAC ..ASSELINEAU nous ont d'une certaine maniere averti .l'anglais qui tremble en cherchant a nous faire peur est le FAUX-Q de l'europe car a gardé sa livre tout en escroquant abusivement la pseudo europe; le pipo BREXIT sauve la mise et va nous offrir le FREXIT alors ils vont vociferer, faire violence comme a TRUMP/USpour tout casser,mais en realité droite comme gauche par de telles attitudes non conformes a la democratie ,signent leurs chutes et ca,ils ne le comprennent pas,comme quoi on a a faire a des abrutis.aujourd'hui une majorité de Francais sont pour le FN, donc respectons cela la ,et l'on ne peut plus accepter et respecter ce PS/REPUBLICAIN si pas comportement honorable.
trop de desinformations par les medias gracement payé font le jeu de ce systeme pourri et pour cause.............les Francais la aussi n'y croient plus,c'est constat.

Cassie 25/02/2017 09:17

Et bien tant mieux, même pas peur!!!!!!

Nous sommes sociaux !

Articles récents