Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Gulf Stream, le talon d’achille – Documentaire

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 28 Mars 2017, 20:11pm

Catégories : #Documentaires

Ce documentaire s’intéresse au Gulf Stream qui joue un rôle primordial, non seulement sur la vie océanique, mais également sur notre climat : ses eaux tempérées baignant nos côtes servent de régulateur de températures pour le littoral européen. Ainsi, des études prouvent que sa précédente disparition avait entraîné, il y a des milliers d’années, une période de glaciation… Alors comme son existence est aujourd’hui gravement menacée par le réchauffement climatique et la fonte des glaces en découlant, on peut s’attendre au pire :
paradoxalement, le réchauffement climatique engendrerait des hivers extrêmement rigoureux
pour l’Europe de l’Ouest.

De nombreux intervenants rencontrés autour de la planète rendent compte des changements climatiques de ces 10 dernières années. Les observations convergent toutes vers le rôle de « thermorégulateur » du Gulf Stream. Et si tout cela s’arrêtait ? On ne se baignerait plus à Dinard en Février, on ne cultiverait plus les plantes australes au Nord de l’Ecosse, et les civelles quitteraient nos côtes…De la Bretagne aux Highlands, des Lofoten norvégiennes à Narsasnaq, Groënland, du Spitzberg à Potsdam, l’enquête avance, illustrée par une plongée en 3D dans ce courant de vie colossal.

Conçu comme un grand reportage international, ce film est sélectionné dans de nombreux festivals spécialisés comme à Boston (USA) ou Ottawa (Canada).

Commenter cet article

Patrick-Louis Vincent 29/03/2017 11:16

Encore un documentaire qui tend à rendre l'homme coupable du réchauffement climatique. Rien sur l'activité du soleil. Rien sur l'affaiblissement du bouclier électromagnétique. Rien sur l’accélération du noyau ferreux de la terre. Pourtant, c'est bien par la base que les glaciers fondent et non par le haut.
Non, il faut que ce soit l'homme qui soit coupable. Pourtant, il est bien dit, au début du documentaire, que la terre a connu, à de nombreuses reprises, des changements climatiques de grande ampleur, alors que celle-ci était faiblement peuplée.
Il y a donc une faille dans le raisonnement, pensée unique oblige.

Phil 01/04/2017 17:17

On ne doit pas parler de réchauffement climatique mais bien de dérèglement climatique...
L homme en est l un des architectes principaux.
On peut incriminer d autres facteurs bien sur mais nous en sommes un également..
Bien sur que les glaciers fondent par la base c est normal, l eau réchauffe....

Nous sommes sociaux !

Articles récents