Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Opération London Bridge: le plan secret pour révéler la mort d'Elisabeth II

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 17 Mars 2017, 06:57am

Catégories : #Nouvel ordre mondial

La reine Elisabeth II à Berlin, étape de son voyage de trois jours en Allemagne en juin.© ROBERT MICHAEL La reine Elisabeth II à Berlin, étape de son voyage de trois jours en Allemagne en juin.

Des modalités de l'annonce à l'organisation des funérailles, tout est prêt jusque dans les moindres détails, jusqu'au nom de code de l'opération.

Que se passera-t-il à la mort de la Reine Elisabeth II? Sur le site du Guardian, le journaliste Sam Knight répond précisément à cette question et dépeint une organisation méticuleuse, ouvrant la voie à une nouvelle ère au Royaume-Uni, celle du règne du roi Charles III.

Informer les dirigeants du Commonwealth

«London Bridge is down» sera le nom de code pour informer le Premier ministre de la mort de celle qui est en fonction depuis 1952. Selon Sam Knight, le leader du gouvernement lancera alors «l’opération London Bridge». Le protocole stipule que dans le même temps le ministère des Affaires étrangères sera informé. Celui qui occupe ce poste aujourd’hui n’est autre que Boris Johnson, l’ancien maire de Londres et figure de la campagne pour le Brexit. Il préviendra immédiatement les gouvernements des quinze Etats où Elisabeth II règne encore, selon les vestiges de l’Empire britannique (Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Jamaïque etc.) Ensuite, seront informées les trente-six autres nations du Commonwealth dans lesquelles la reine garde un rôle symbolique.

Prévenir la presse

Cela ne prendra pas longtemps avant que le monde entier soit au courant, grâce à une alerte de la Press Association qui permettra à tous les médias d’avoir l’information au même moment. Contrairement à la mort de George VI, ce ne sera donc pas la BBC qui sera la première à transmettre cette nouvelle. D’ailleurs, la mort du père de la reine n’a été annoncée que quatre heures après. Cette fois-ci, ce sera bien plus rapide.

Pendant ce temps, les radios commerciales ne pourront diffuser que des «musiques inoffensives». Ce sera également le moment pour la BBC Radio d’annoncer, «ceci est un message de la BBC à Londres» pour souligner la gravité de l’information qui va suivre. Les cravates noires et les vêtements sombres seront de rigueur sur toutes les chaînes de télévision qui diffuseront l’information simultanément.

Un pays à l’arrêt

Le Royaume-Uni entrera alors dans une période de deuil national qui devrait s’étaler sur douze jours, le prince Charles deviendra roi et les paroles de l’hymne national devront être modifiées pour (re)devenir «God save the king».

Avant d’être enterrée, le corps de la reine sera exposé au palais de Westminster 23 heures par jour. 500 000 personnes devraient pouvoir s’y rendre pour lui rendre hommage avant les funérailles officielles. Celles-ci auront lieu, neuf jours après son décès, à l’abbaye de Westminster, soit à quelques centaines de mètres du palais. Tous les magasins seront fermés. Le Royaume-Uni tout entier sera à l’arrêt. Des stades pourraient ouvrir leur porte pour permettre aux Britanniques de se recueillir.

A 9 heures, les cloches de Big Ben sonneront pour annoncer le début de la cérémonie. La reine sera la première à avoir des funérailles dans cette abbaye depuis 1760. 2000 invités seront présents quand le cercueil franchira la porte de l’édifice à 11 heures. Le pays tout entier sera silencieux, les bus et voitures s’arrêteront pour que les conducteurs et passagers sortent se recueillir quelques minutes. Ce jour marquera la fin du plus long règne de l’histoire de la monarchie britannique. Nous n’y sommes pas encore, mais tout est prêt jusque dans les moindres détails.

Commenter cet article

Angelilie 19/03/2017 14:08

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement. N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir

Letruffier 18/03/2017 01:35

Ha la la ! Avec tout le respect qui lui ai dû , qu'elle claque cette vieille peau ! On ira pas exposer mon cadavre 23h par jour, moi, enfin je l'espère ce serait contre mon gré :)

Colette Dufresne 18/03/2017 00:51

Quand la presse, et ses relais, m'évoquent les dessins dans Lucky Luke, avec les vautours perchés sur leur branche, avant même que les macchabées arrivent. Nos pensées et nos mots sont créateurs : en écrivant ceci, les auteurs propagent une information vibratoire malveillante - même si non consciente... - et créent avant l'heure la mort de cette humaine. Est-ce donc cela, le rôle de la presse et de ses relais ? Il semble que oui, pour le moment. On écrit, on dit, on pense n'importe quoi, en oubliant qui nous sommes : une âme incarnée toute puissante... 8-)

pascal viguier 17/03/2017 20:46

n'y a t'il rien de plus important !!! je m'en tape de la vielle anglaise .... ça ne va pas changer l'avenir de l’humanité , merde . Le nouveau paradigme est bien fade en ce moment . Les élections peut être .

Nous sommes sociaux !

Articles récents