Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Paris lance des permis pour végétaliser tout ce que vous voulez !

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 9 Mars 2017, 21:13pm

Catégories : #Partage

En voilà de bonnes nouvelles ! Passée inaperçu cet été, cette loi adoptée par les élus du conseil de Paris le 1er juillet dernier, permet au parisien d’acquérir un permis pour végétaliser le lieu qui vous plait le plus ! Une très belle alternative pour reverdir nos villes issues du 100 % béton…
Paris fait partie des capitales les moins « vertes », où on ne trouve relativement que peu d’espaces et pour ainsi dire pas de véritable poumon verts, comme il y en a à Londres ou encore à Central Park. La mairie de Paris frappe fort cette fois avec sa proposition 100 % écolo. On aperçoit en toile de fond de véritables propositions plutôt audacieuses pour la capitale française. L’objectif d’ici 2020, est de reverdir Paris sur plus de 100 hectares. Toutes les solutions alternatives sont dans les propositions. Toits, murs et façades pourront et seront végétalisés, dont un tiers sera consacré à l’agriculture urbaine. Voilà des propositions que l’on attendait depuis longtemps. Seulement, cette proposition est passée sous un quasi silence médiatique.

La rue verte

78050

Un permis de végétaliser disponible sous un délai de 1 mois et qui dure 3 ans, renouvelable !
Ces permis seront délivrés par la Ville de Paris, sous un délai d’un mois. Cette autorisation d’occupation du domaine public à titre gratuit portera sur une durée de 3 ans renouvelable tacitement. Elle doit faciliter les démarches des Parisiens, pour les inciter à devenir les « jardiniers de l’espace public parisien » et à végétaliser la capitale sous diverses formes : arbres fruitiers, murs, jardinières mobiles, keyholes, pieds d’arbre, potelets ou autres. La Ville de Paris leur fournira un kit de plantation comprenant de la terre végétale ainsi que des graines.
« On leur propose un certain nombre de pistes, mais on attend surtout leurs idées »
En retour, les « citoyens-jardiniers » signeront une Charte de végétalisation, qui les engagera à utiliser des plantes locales et mellifères favorisant la biodiversité de Paris, à ne pas recourir à des pesticides et à veiller à l’esthétique et à l’entretien de leurs plantes et supports. Avec ce permis, nous permettons aux Parisiens de participer au changement de modèle urbain pour un Paris plus végétal, à l’embellissement et à l’amélioration du cadre de vie, au pied de leur domicile ou de leur travail. Au-delà de favoriser la nature et la biodiversité en ville, ce permis contribuera aussi à créer du lien social en renforçant les échanges avec les autres, notamment ses voisins », a souligné Pénélope Komitès, adjointe à la maire de Paris.
Avec la mise en place de jardinières le long des façades, de plantations de fleurs au pied des arbres et même d’installations de mobiliers urbains tels que des clôtures végétalisées, la mairie demande désormais aux Parisiens de faire preuve d’imagination ! « On leur propose un certain nombre de pistes, mais on attend surtout leurs idées », explique Pénélope Komitès.

"/

"/
"/
"/
© Christophe Noël et Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris

Commenter cet article

Cococh 11/03/2017 20:40

Voilà un réel projet pour embellir écologiquement et de façon végétale notre belle ville de Paris, à nous de jouer

have 09/03/2017 23:03

super idée! si toutes les villes pouvaient faire pareil

TruthION 10/03/2017 11:38

Ah, et j'oubliais... que les graines de semence soient estampillées MONSANTO que cela ne m'étonnerait guère !

TruthION 10/03/2017 11:22

Mouais.... l'idée peut sembler mignonne, mais j'ai trop appris à lire entre les lignes, de par expérience.
Ce que j'y vois, c'est une future suppression de postes parmi les espaces vert. Hé oui, avant il y avait des fonctionnaires pour effectuer ces tâches là, maintenant ce sera à nous, sans déduction d'impôts bien entendu... et quid du bien de propriété ? Ce qui serait bien, c'est de permettre à qui le veut de planter, arborer, végétaliser sa terrasse, son balconnet, ou soyons fous, de pouvoir bénéficier d'une petite parcelle de terre pour y cultiver ses fruits, légumes ou ses fleurs... Mais non, là, nous devons embellir Paris, par nos propres moyens, avec le peu de temps libre qu'il nous reste, sans possibilité d'y récolter quoique ce soit, pour voir notre travail saccagé par les multiples exactions commises par nos grands défenseurs de liberté nommés antifas à chaque nouvelle manifs.
Certains m'appelleront pessimiste, je leur répondrai oui, et réaliste, voire même relativiste !

Nous sommes sociaux !

Articles récents