Deux attentats ont touché dimanche des coptes, la communauté chrétienne d'Egypte, réunis dans des églises de Tanta et Alexandrie pour célébrer le dimanche des Rameaux. Les deux explosions ont tué au moins 38 personnes, sans compter la centaine de blessés.

Daech revendique deux attentats contre les Coptes en Egypte

© Reuters Daech revendique deux attentats contre les Coptes en Egypte

Lors de la fête des Rameaux, qui a lieu ce dimanche, les chrétiens du monde entier fêtent l'entrée de Jésus Christ dans Jérusalem. En Egypte, ce sont les terroristes de Daech qui se sont immiscés dans deux églises coptes, la communauté chrétienne d'Egypte.

Le premier jour de la semaine sainte est sanglant dans le pays puisque deux bombes ont explosé dans des lieux de culte du pays, à moins de trois semaines de la venue du pape François, qui a présenté ses "profondes condoléances" lors de la prière de l’Angélus.

"Que le seigneur convertisse les cœurs de ceux qui sèment la terreur, la violence et la mort et aussi le cœur de ceux qui fabriquent les armes et en font le commerce", a conclu le souverain pontife. Amaq, l'agence de presse de Daech a très rapidement revendiqué ces attentats, réaffirmant sa volonté d'éradiquer 'tout infidèle ou apostat en Egypte et partout".

Au moins 38 morts et plus d'une centaine de blessés

Le premier attentat, survenu vers 10 heures du matin dans l'église Mar Girigis de Tanta, ville du delta du Nil située à 100 kilomètres au nord du Caire, a fait au moins 27 morts et 78 blessés selon le ministère de la Santé. "L'explosion a eu lieu aux premiers rangs, près de l'autel, durant la messe", a expliqué le général Tarek Atiya, adjoint du ministre de l'Intérieur en charge des médias. 

Quelques heures plus tard, c'est l'église Mar Morcos d'Alexandrie qui a été meurtrie par un kamikaze. "L'élément terroriste équipé d'une ceinture explosive a tenté de pénétrer dans l'église Saint-Marc d'Alexandrie, où se trouvait le pape copte orthodoxe Twadaros II à l'occasion de la fête des Rameaux, mais les policiers l'en ont empêchés et il s'est alors fait exploser", explique aussi le ministère de l'Intérieur.

11 morts et 35 blessés sont à déplorer, le pape copte Tawadaros II se porte bien et avait quitté l'église avant l'explosion.

Une institution sunnite égyptienne solidaire des Coptes

La communauté copte, al plus grosse communauté de chrétiens d'Orient avec quelques neuf millions de fidèles, est durement touchée par le terrorisme. En décembre 2016, une attaque suicide avait tué une trentaines de coptes dans une église du Caire. 

Le Premier ministre égyptien Chérif Ismaïl a condamné ce dimanche matin l'attentat de Tanta et rappelé "la détermination de l'Etat à éradiquer de tels actes terroristes, et éliminer à la racine le terrorisme noir". Al-Anzhar, institution sunnite basée au Caire, a aussi dénoncé l'attaque contre "des innocents".

"L'objectif de cet attentat terroriste lâche est de déstabiliser la sécurité et la stabilité de notre Egypte, et l'unité du peuple égyptien, ce qui exige de toutes les composantes de la société qu'elles restent soudées", a-t-elle ajouté.

François Hollande, Jean-Marc Ayrault ou encore Manuel Valls ont exprimé leur solidarité aux Egyptiens. "La France est pleinement solidaire de l'Egypte dans cette terrible épreuve et mobilise toutes ses forces en lien avec les autorités égyptiennes pour la lutte contre le terrorisme", a expliqué le président de la République dans un communiqué.