Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La Nasa va tenter de dévier un astéroïde qui menace la Terre

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 4 Juillet 2017, 15:52pm

Catégories : #Espace

l'occasion de la Journée mondiale des astéroïdes, vendredi 30 juin, la Nasa a dévoilé, dans une vidéo de quelques secondes, la mission DART (Double Asteroid Redirection Test), grâce à laquelle un premier test grandeur nature de déviation d'astéroïde doit avoir lieu en 2022. Ce test sera l'occasion pour la Nasa de savoir, un peu plus précisément, quelle méthode utiliser si un objet céleste fonce sur la Terre. Des éléments nécessaires pour éviter des dégâts immenses.
La Voie Lactée au-dessus de Siding Spring, en Australie
Et pourtant, le sujet n'est que très peu étudié par les scientifiques. La collision d'astéroïde avec la Terre et ses éventuelles conséquences étant trop rares, les moyens engagés dans ce domaine sont minimes. De plus, les scientifiques ont déjà identifié plus de 90% des objets célestes de plus d’un kilomètre, les plus dangereux et ces derniers ne représentent pas de danger pour les siècles à venir. 

En revanche, ce sont les astéroïdes dont le diamètre est inférieur au kilomètre mais supérieur à 140 m qui inquiètent. "Seuls 25% environ d’entre eux ont été repérés. Pourtant, leur potentiel destructeur est considérable", explique le Parisien

Trois parades, mais une solution

La Nasa a alors imaginé trois scénarios pour se prémunir contre ces astéroïdes. Le premier rappellera des souvenirs à tous ceux qui ont vu le film Armageddon, puisqu'il consiste à faire exploser une ogive nucléaire près de l’astéroïde pour le faire dévier. Ce scénario peut en revanche se révéler dangereux puisque si l'explosion n'est pas suffisamment forte, les fragments viendront s'ajouter à la menace pour la Terre. 

Le second ne fait pas le choix de l'immédiateté, puisqu'il "consiste àenvoyer des satellites artificiels autour de l’astéroïde cible, qui vont exercer sur lui une force de gravitation pour le faire dévier petit à petit", explique le Parisien. Une opération qui prend du temps et peut difficilement être déclenchée en urgence. 

C'est le troisième scénario qui s'articule le mieux avec la mission DART puisqu'il peut être rapidement déployé et ne créé pas d'effets secondaires pour la Terre. "En 2020, la Nasa va lancer un impacteur cinétique de 300 kg dans l’espace. En dix-huit mois, il va rejoindre un couple d’astéroïdes tournant l’un autour de l’autre, jugés potentiellement dangereux pour la Terre. Le plus gros, Didymos A, mesure 800 m de diamètre. Sa lune, surnommée Didymoon, est un poids plume de 170 m de diamètre. Celui-ci va servir de cible. DART va le percuter en 2020, à une vitesse de 6 km/seconde. L’objectif de ce sacrifice : faire dévier Didymoon de son orbite initiale en modifiant sa vitesse", illustre le Parisien

Ce projet devrait être soumis en 2019 et pourrait voir le jour entre 2022 et 2024. 

http://www.rtl.fr

 

Commenter cet article

G 04/07/2017 21:21

je ne vais pas en dormir cette nuit, j'ai vraiment très peur - dois je consulter un psychologue de la nazza ?

seb242 04/07/2017 20:43

totale connerie lol

Nous sommes sociaux !

Articles récents