Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Tempête solaire la plus puissante depuis 12 ans

Publié par Le Nouveau Paradigme sur 12 Septembre 2017, 14:27pm

Catégories : #Soleil

Le 6 septembre, le soleil a libéré deux puissantes éruptions solaires, la seconde fut la plus puissante depuis plus d’une décennie. La sonde de la NASA braquée sur le soleil, le Solar Dynamic Observatory (SDO) a capturé des images de ces massives éruptions solaires.

Elles proviennent d’une partie du soleil appelé AR 2673, selon un communiqué de presse de la NASA. Les éruptions solaires surviennent probablement à la suite d’un changement dans le champ magnétique du Soleil, dans ces régions plus magnétiquement actives (région active), créant une explosion d’énergie, envoyant de minuscules particules chargées dans l’espace. Les deux éruptions sont dans la classe X(trois classes A, B, C, M et X, donc à la plus forte intensité), la première donnant un X2.2 (2,2 fois plus intense que l’éruption de classe X la plus faible) et la seconde, un X9.3 (9,3 fois plus intense). Cette deuxième éruption fut la plus importante depuis 2005 et la huitième plus puissantes enregistrées.

L’éruption solaire de classe x9.3 comme perçu par la sonde SDO. (NASA/GSFC/SDO)

Ces éruptions surviennent alors le soleil s’affaiblit dans son cycle de 11 ans et X9.3 est particulièrement intense, car l’activité solaire approche son minimum. Cette tempête solaire aurait temporairement perturbé les GPS et les communications radio.

Le site de météorologie spatial l’agence américaine responsable de l’étude de l’océan et de l’atmosphère (NOAA) prévoit que des aurores boréales, induites par ces éruptions solaires, seront visibles jusqu’au sud de Seattle et Chicago pendant le week-end.

Toujours L’éruption solaire de classe x9.3 comme perçu par la sonde SDO. (SDO/ AIA/ Steve Spaleta)

Directement, vous n’avez rien à craindre de ce genre d’évènement, mais indirectement les particules provenant d’une tempête solaire peuvent perturber nos systèmes électroniques, que cela soit nos satellites ou nos équipements terrestres. Ainsi, pour l’exemple, une machine de vote lors d’une élection belge, en 2003, à échanger 4096 votes (ce qui, malgré tout, n’a pas suffi à inverser le choix des électeurs). Une très grosse éruption solaire a cependant la capacité de provoquer de graves pannes de courant.

NASA : Active Region on Sun Continues to Emits Solar Flares.

Lu ici

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents